Lille 3000 "Renaissance" : La Grande Parade en a mis plein les yeux !

Par @Culturebox
Mis à jour le 28/09/2015 à 16H14, publié le 27/09/2015 à 17H26
Poupées géantes vêtues de robes crinolines démesurées, gigantesque Godzilla gonflable... de quoi époustoufler les 30 000 spectateurs de cette Grande parade !

Poupées géantes vêtues de robes crinolines démesurées, gigantesque Godzilla gonflable... de quoi époustoufler les 30 000 spectateurs de cette Grande parade !

© PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ca y est ! Lille 3000 "Renaissance" a officiellement commencé avec la Grande parade qui a sillonné les rues de la ville du Nord le 26 septembre. Un défilé nocturne mais illuminé par l’éclat des plumes, paillettes et tambours du Brésil. Près de 300 000 spectateurs ont assisté à ce rendez-vous qui donne le coup d’envoi aux 35 expositions réparties dans Lille et ses envions.

Plumes, paillettes, samba, tambours : l'eurométropole lilloise a lancé samedi 26 septembre la 4e édition de Lille 3000, Renaissance, aux rythmes et aux couleurs du Brésil, et prolonge ainsi l'esprit de Lille 2004 capitale européenne de la culture avec Gênes (Italie). Une parade inspirée du carnaval de Rio de Janeiro et menée par l'école de samba Portela a démarré à 20h15 dans le centre-ville de Lille où "environ 300.000 spectateurs" étaient présents selon les organisateurs.

Reportage : L. Chaumette / B. Espalieu / V. Biville
Cinq chars avec des musiciens et danseurs aux costumes éclectiques et colorés ont conduit le public qui s'est déhanché sur des rythmes effrénés venus du Brésil. Au total, quelque 2.000 musiciens -avec des harmonies, des conservatoires et des batucadas (percussions brésiliennes)- et danseurs ont participé à la parade.

Sur la route du défilé, les spectateurs ont croisé des créatures fantastiques, comme ces poupées géantes vêtues de robes crinolines démesurées qui déambulaient en chantant des classiques de la chanson françaises ou ces immenses marionnettes au corps lumineux et flexibles qui dansaient sur de la musique brésilienne. Un gigantesque Godzilla gonflable vadrouillait également dans les rues lilloises, alors que des acrobates évoluaient dans les airs.
Lille 3000 acrobates © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Au total, plus de 3.000 acteurs ont été mobilisés pour ce défilé. Sur l'un des chars, le collectif nordiste Art Point M a créé une sorte de kaléidoscope géant: des miroirs reflétaient les spectateurs qui s'entremêlaient avec des images de la ville de Rio projetées sur des écrans.
Lille 3000 défilé

© PHILIPPE HUGUEN / AFP
Des énormes oeuvres d'art installées pour "Renaissance" étaient visibles sur la route de la parade, comme ces douze grands totems venant du carnaval de Rio qui bordaient le début du parcours ou cette fleur de lotus créée par l'artiste Choi Jeong Hwa, figure de proue du "pop art américain", posée devant la gare. L'artiste JR a quant à lui investi totalement la façade du quotidien La Voix du Nord sur la Grand Place de Lille. Pour clore la parade, les artificiers du groupe F, connu dans le monde entier pour leurs spectacles pyrotechniques, ont illuminé la ville.
LILLE 3000 brésilienne © PHILIPPE HUGUEN / AFP
Lille 2004 avait suscité un immense engouement, avec 8 millions de visiteurs. Un événement qui a "changé l'image de ville", selon le maire de la ville, Martine Aubry, qui souhaite avec Lille 3000 continuer à "explorer les cultures et les problématiques de nos sociétés". Renaissance qui propose plus de 35 expositions et 800 événements, attend un million de visiteurs, jusqu'au 17 janvier 2016. Une saison qui se veut porteuse "de renouveau intellectuel, artistique et sociétal comme le fut l'historique Renaissance", a souligné Mme Aubry.