La petite-fille de Picasso vend une partie de son héritage aux enchères

Par @Culturebox
Publié le 16/01/2016 à 17H17
Marina Picasso, la petite-fille du célèbre peintre

Marina Picasso, la petite-fille du célèbre peintre

© Jean-Christophe Magnenet / AFP

Une vente exceptionnelle d'une centaines d'oeuvres de Picasso aura lieu le 5 février 2016 à Londres chez Sotheby's. Elles sont la propriété de Marina Picasso, petite-fille de l'artiste. Ce n'est pas la première fois qu'elle se sépare d'une partie de son héritage. En juin 2015, elle avait vendu 126 céramiques pour 16 millions d'euros.

Reportage : France 3 Côte d'Azur C. Becq / D. Beaumont / A. Vejux
A la mort de Pablo Picasso en 1973, sa petite-fille Marina a hérité de son grand-père 1/5ème de sa fortune, soit environ 10 000 œuvres. Un héritage lourd à porter pour celle qui a toujours dit n'avoir eu aucune relation avec son grand-père. Impliquée dans de nombreuses actions caritatives, elle affirme que ces ventes successives ne sont pas pour elle une histoire d'argent ou d'appât du gain, mais une manière d'utiliser cet imposant héritage d'une belle façon. Une manière également de préparer l'avenir. "Un jour je ne serai plus là, mes enfants sont très différents, pas trop passionnés par l'art. Ca peut être fait un petit peu n'importe comment. Et c'est une manière de respecter l'oeuvre de mon grand-père", explique-t-elle. 

Une vente à Londres le 5 février

Quoi qu'il en soit, après la vente à succès du mois de juin dernier, où elle a cédé 126 céramiques pour environ 16 millions d’euros, elle a choisi de faire à nouveau confiance à la maison Sotheb'ys à Londres pour s'occuper de cette vente, qui aura lieu le 5 février. Peintures, dessins, sculptures et divers objets de sa collection personnelle sont cette fois proposés. Au total, une centaine d'oeuvres du maître espagnol, que les collectionneurs s'empressent à chaque vente d'essayer de s'approprier.  
Parmi les pièces maîtresses, on trouve par exemple un portrait de famille ou encore le dessin d'un visage de femme, estimé entre 250 000 et 350 000 euros. 
Dessin de visage de femme de Picasso, datant de 1962

Dessin de visage de femme de Picasso, datant de 1962

© France 3 / Culturebox / capture d'écran