Paris-Milan-Rotterdam : quand l'architecture cherche à renouer avec la nature

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/02/2016 à 17H33, publié le 24/02/2016 à 16H46
Le projet des architectes Handout / Sou Fujimoto/ Manal Rachdi-Oxo place la nature au coeur de Paris

Le projet des architectes Handout / Sou Fujimoto/ Manal Rachdi-Oxo place la nature au coeur de Paris

© Handout / Sou Fujimoto/Manal Rachdi-Oxo / AFP

Et si la ville de demain se transformait en immense parc de verdure ? Plus qu'un rêve ou une utopie, c'est aujourd'hui la question centrale des politiques actuelles. Milan, Rotterdam et maintenant Paris, plusieurs projets d'architectes mettent la nature au coeur du bitume.

Les villes du futur vont progressivement changer de visage et devenir de plus en plus vertes. Plusieurs projets en cours ou achevés fleurissent en Europe et font entrer la nature dans des lieux insoupçonnés. C'est le pari audacieux, mais réaliste que proposent des grands noms de l'urbanisme. 

Reportage : L. Gublin / G. Woelfle / J. Boulesteix / B. Catrice / JP. Bosch / G. Lancien 

"Mille Arbres" à Paris : faire glisser la campagne vers la ville         

"Mille arbres", le grand projet élaboré par le collectif d'architectes Handout / Sou Fujimoto / Manal Rachdi-Oxo est un immense îlot de verdure qui sortira de terre dans moins de six ans à deux pas du périphérique ouest de Paris. Au milieu, on trouvera des logements, un hôtel, des bureaux et tout un quartier en développement. 57.000 mètres carrés de verdure qui auront aussi vocation à dépolluer le secteur. En tout, 1.000 arbres seront plantés, transformant le paysage au fil des saisons. 

Cet îlot de nature de 25 000 M2 réparti sur 8 étages sera bâti au dessus du périphérique de Paris 

Cet îlot de nature de 25 000 M2 réparti sur 8 étages sera bâti au dessus du périphérique de Paris 

© Handout / Sou Fujimoto/Manal Rachdi-Oxo / AFP

Apporter un vrai glissement de la campagne vers la ville

Manal Rachdi - Co-architecte "Mille Arbres"    

L'exemple de Milan et sa climatisation naturelle

Les immeubles de demain intégreront de nombreuses qualités environnementales. Ils seront capables de renouveler à la fois les énergies propres et de digérer la pollution pour les rendre utiles à l'habitat.
Une maison auto-nettoyante et auto-suffisante en énergie, un rêve qui n'a rien d'une utopie pour les écologistes et les architectes verts. Une réalité à Milan, où la forêt se répand au centre de la ville.
Bosco Verticale © France 2 / Culturebox

A l’image des "Bosco Verticale" deux tours d’habitation de 76 et 110 mètres qui trônent au milieu de la ville depuis un an.

Elaborée en communion entre les architectes et les paysagistes, la végétalisation (900 arbres et 2.000 plantes) a été imaginée pour durer. La façade sud est réservée aux plantes méditerranéennes alors que la face nord est ornée d’espèces plus résistantes.

Une réduction de l’amplitude thermique de deux degrés entre l’intérieur et l’extérieur

Stefano Boeri Architecte des « Bosco Verticale »
Bosco Verticale2 © France 2 / Culturebox

Les Pays-Bas font pousser des arbres sur l'eau

La ville de demain sera faite d'immeubles intelligents, capables de transformer nos déchets en énergie renouvelable, et de projets qui mettent l’artistique au centre de la cité.

Rotterdam, aux Pays-Bas, a vu naître dans son port des arbres flottants. Plantés dans d’énormes flotteurs, les ormes puisent leurs ressources nécessaires dans la mer du Nord. Une forêt sur l’eau, au milieu de laquelle on se promènera à bord d’un pédalo. Le projet du collectif Art Mothership est à la fois beau et ludique. 
Le port de Rotterdam se transforme en forêt

Le port de Rotterdam se transforme en forêt

© France 2 / Culturebox capture d'écran

Paris dans les starting blocks

Avec son programme "Végétalisons la ville", la mairie de Paris est entrée dans le vif du sujet et s'engage fermement à développer la place de la nature en ville. Il s'agit d'une part d'augmenter la surface des jardins au sol mais aussi de végétaliser en vertical. 

Projet Végétalisons Paris en chiffres :
  • 30 hectares supplémentaires de jardins ouverts au public,
  • 20.000 nouveaux arbres plantés,
  • 200 projets de végétalisation participative dans le cadre de l’opération "Du vert près de chez moi", développement des fermes pédagogiques, vergers et potagers dans les écoles…
  • 100 hectares de végétalisation sur les murs et toits, dont un tiers dédié à l’agriculture urbaine.
    Paris Végétale1 © France 2 / Culturebox capture d'écran