Stelarc met son corps en scène aux Bains numériques d'Enghien-les-Bains

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 20/05/2009 à 12H16
Stelarc met son corps en scène aux Bains numériques d'Enghien-les-Bains

Stelarc met son corps en scène aux Bains numériques d'Enghien-les-Bains

© Culturebox

La quatrième édition du Festival international des arts numériques d'Enghien-les-Bains promet son lot d'inattendu du 5 au 13 juin. Parmi les artistes invités, vidéastes, musiciens ou encore chorégraphes, certains repoussent toujours plus loin les limites, à l'image de Stelarc, un artiste australien étonnant voire dérangeant.

Stelarc est un adepte d'un body art pour le moins radical. Il fait subir à son corps des transformations extrêmes au point de se faire greffer une oreille sur le bras. Il l'équipera même bientôt d'un nouveau micro! Il a déjà tenté l'expérience une première fois mais l'appareil avait occasionné une infection.
L'artiste n'en est pas à son coup d'essai. Sa réputation d'être le premier cyborg humain le précède. Alors qu'à la fin des années 70 et dans les années 80, il suspend son corps nu, accroché par des hameçons, il travaille très vite, sur l'amplification de la fonctionnalité de ses organes grâce à la technologie. Il se conçoit un troisième bras robotique puis place son corps tout entier dans des machineries électroniques.