Trois Emmys internationaux pour la télévision française

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/11/2015 à 09H25
Vassili Clert et Anne Landois, le producteur et la scénariste de la série "Engrenages" reçoinvent un Emmy award à New York (23 novembre 2015)

Vassili Clert et Anne Landois, le producteur et la scénariste de la série "Engrenages" reçoinvent un Emmy award à New York (23 novembre 2015)

© Tho Wargo / Getty Images North America / AFP

Les international Emmy Awards, récompenses de la télévision mondiale, ont couronné trois programmes français lundi à New York : la série "Engrenages", le film de télévision "Soldat blanc" et un documentaire français sur le "sauveur" du Louvre ont chacun reçu une statuette.

Complément des Emmy Awards, qui ne concernent que la télévision américaine, les international Emmy Awards accueillent l'ensemble des programmes produits dans le reste du monde.
             
"Ce que je trouve génial, c'est d'arriver à la saison 5 et d'avoir un Emmy", a commenté à l'AFP Anne Landois, "showrunner" (scénariste en chef) d'"Engrenages", série diffusée sur Canal+ depuis 2005.

"Engrenages" élu première série dramatique             

Elu meilleure série dramatique, "Engrenages" décrit avec précision le quotidien sombre de policiers, avocats et magistrats à Paris, qui évoluent dans l'univers criminel.
              
En recevant le trophée, Anne Landois a rendu hommage au travail quotidien des policiers, évoquant notamment les attentats de Paris. "Cette saison 5 est très charnière, donc symboliquement, c'est très important", a-t-elle ajouté. "On a changé nos méthodes de travail, on a trouvé un nouveau souffle", a expliqué Anne Landois.
              
Quelques instants plus tard, l'équipe d'"Engrenages" a été suivie sur le podium par celle du documentaire "Illustre & Inconnu : comment Jacques Jaujard a sauvé le Louvre", récompensé dans la catégorie des programmes sur l'art.

Un documentaire sur le Louvre primé            

Ce programme, diffusé sur France 3, évoque le rôle central de Jacques Jaujard, directeur des Musées Nationaux, dans la préservation de la collection du Louvre durant la Seconde Guerre mondiale.

              
"C'est la première fois que je viens à New York, c'est mon premier film et c'est ma première cérémonie", s'est amusé Pierre Pochart, coscénariste et coréalisateur du documentaire.
              
"Je n'avais pas pour envie générique de faire des films. Je voulais faire ce film", a-t-il expliqué.

Une récompense pour "Soldat blanc", un film sur l'Indochine

"Ce film parle de la résistance contre la barbarie. Vous voyez ce que je veux dire", avait glissé Pierre Pochart en recevant le trophée.
              
Dans la dernière catégorie de la soirée, "film de télévision et mini-séries", c'est le film d'Erick Zonca, "Soldat blanc", diffusé sur Canal +, qui l'a emporté. Il évoque le destin de jeunes soldats français envoyés en Indochine fin 1945 avec pour mission d'y remettre de l'ordre.
              
Ils seront rapidement placés face à une situation complexe, qui provoquera  chez eux des réactions diverses.