Star Trek twitte avec l'espace

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/01/2013 à 10H04
Star Trek (US TV Series) avec James Doohan, Walter Koenig, Deforest Kelley, Majel Barrett, William Shatner, Nichelle Nichols, Leonard Nimoy, George Takei 

Star Trek (US TV Series) avec James Doohan, Walter Koenig, Deforest Kelley, Majel Barrett, William Shatner, Nichelle Nichols, Leonard Nimoy, George Takei 

© KOBAL / THE PICTURE DESK

La réalité et la fiction se sont télescopées la semaine dernière dans l'espace : l'astronaute Canadien Chris Hadfield a communiqué via Twitter avec l'équipage de la navette Entreprise, immortalisée par la série télévisée Star Trek.

Tout a commencé par un message envoyé sur Twitter par l'acteur William Shatner, le capitaine Kirk du vaisseau Enteprise, qui a demandé Chris Hadfield, commandant actuel de la Station spatiale internationale s'il "tweetait depuis l'espace".

Hadfield, qui s'exprime sur Twitter en tant que àCmdrïHadfield, a répondu avec une citation tirée du classique télévisé: "Orbite standard, Capitaine. Et nous détectons des signe de vie à la surface".
Extrait de la série Star Trek
D'autres acteurs se sont joints à la conversation, dont George Takei, qui avait joué le lieutenant Hikaru Sulu, Leonard Nimoy, alias Spock, et Wil Wheaton, l'enseigne Wesley Crusher dans "La Nouvelle Génération". Ce dernier a dit à Hadfield: "Si les Nanites vous embêtent en orbite, je connais quelqu'un qui pourra vous aider à les contenir, il s'y connaît". Il faisait allusion à un épisode dans lequel des robots minuscules s'échappent d'une expérience menée par Crusher et sèment le chaos à bord d'Enterprise. Montrant, à nouveau, sa connaissance de la série, Hadfield a intimé à "Wesley" l'ordre de gagner sans délai la salle des machines.

L'astronaute américain Buzz Aldrin a envoyé un tweet pour déplorer que Twitter n'existait pas quand il a mis les pieds sur la Lune, avec Neil Armstrong, en 1969.

Créée par Gene Roddenberry il y a un demi-siècle, la première série de Star Trek a donné naissance à tout un univers futuriste, dépeint dans 6 feuilletons télévisés et 12 longs métrages, et fréquenté fidèlement par des millions de fans de tout âge.