"Mad Men" ou "Game of Thrones" : laquelle triomphera dimanche aux Emmys ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 20/09/2015 à 18H11
Jon Hamm ("Mad Men") et Emilia Clarke ("Game of Thrones") favoris de la course aux 67e Emmys.

Jon Hamm ("Mad Men") et Emilia Clarke ("Game of Thrones") favoris de la course aux 67e Emmys.

© Helen Sloane / Sipa et SIPANY/SIPA

Les 67e Emmys, les plus hautes récompenses de la télévision américaine, sont décernées dimanche soir à Los Angeles. Les séries cultes "Game of Thrones" et "Mad Men" font la course en tête des pronostics. Outre ce duel, un autre suspense agite les conversations outre-Atlantique : une actrice noire décrochera-t-elle enfin le trophée de la Meilleure actrice dans une série dramatique ?

"Game of thrones", qui n'a encore jamais décroché le prix de la meilleure série dramatique, part avec une longueur d'avance. La série d'HBO riche en sexe et en violence, sur des clans rivaux qui s'affrontent dans un univers imaginaire affiche 24 nominations et en a déjà récolté huit lors de la remise des prix techniques samedi dernier. Ses acteurs Peter Dinklage et Emilia Clarke sont dans la course pour les prix des meilleurs seconds rôles.

"Game of Thrones" est pourtant loin d'être assuré de l'emporter face à des rivaux comme "Better Call Saul", inspiré d'un personnage de "Breaking Bad", "Homeland", sur la super-agent de la CIA Carrie Mathison, "House of Cards", sur un couple politique sans scrupules, et surtout "Mad Men".

La dernière chance de Jon Hamm alias Don Draper de "Mad Men"

"C'est leur dernière chance de gagner et ce serait génial qu'ils partent sur une note triomphale", estime Debra Birnbaum, chef de la rubrique télévision du magazine "Variety".

Cette peinture stylée et sans concession d'un groupe de publicitaires à partir des années 1960 et, à travers eux, de l'Amérique, s'est terminée cet été après sept saisons acclamées.

Elle a déjà remporté quatre fois le prix de la meilleure série dramatique, et établirait un record si elle la remportait une cinquième fois. Mais son interprète principal, le séduisant Jon Hamm,  n'a jamais encore été sacré meilleur acteur.

"C'est l'année de Jon Hamm. Il a déjà été nommé sept fois et il est le favori sentimental de la soirée", pour avoir su donner vie "à un personnage aussi mythique" que Don Draper, souligne Debra Birnbaum. Jon Hamm sera en concurrence notamment avec Kevin Spacey ("House of Cards"), Jeff Daniels ("Newsroom") et Bob Odenkirk ("Better Call Saul").

Une actrice noire sera-t-elle enfin sacrée ?

La soirée pourrait aussi prendre un tournant historique si, pour la première fois, une actrice noire l'emportait dans la catégorie meilleure actrice dramatique des Emmys. Viola Davis ("How to get away with murder") et Taraji P. Henson ("Empire"), sont toutes deux en lice.

"J'espère que Viola va gagner. J'espère que je vais gagner. Qu'on puisse en finir et ne pas avoir à répéter en 2020 ou 2030... ou 3000, C'est la première fois", s'est impatientée Taraji Henson dans Entertainment Weekly.

Une série d'internet décrochera-t-elle un prix ?

Dans la catégorie comédie, les experts hésitent entre un nouveau triomphe pour "Modern Family", de la chaîne ABC, qui pourrait décrocher une sixième statuette, et "Transparent", sur un père de famille transgenre et ses enfants. Dès sa première saison sur Amazon, "Transparent" a marqué la société américaine en participant à une meilleure acceptation des transgenres, quelques mois avant le changement d'identité sexuelle très médiatisé du champion olympique et star de téléréalité Bruce Jenner, devenu Caitlyn Jenner.

Si ce prix revenait à "Transparent", ou si le prix de la meilleure série dramatique était attribué à "Orange is the new black" sur la vie de femmes en prison, ou à la saga politique "House of Cards" -ces deux dernières produites et diffusées par le site de streaming Netflix -, ce serait la première fois qu'une série venue de l'internet est récompensée.

Cela marquerait le changement profond dans la manière de consommer des programmes de télévision constaté depuis quelques années, avec de plus en plus d'heures passées sur les ordinateurs personnels ou les appareils numériques portables, par rapport aux téléviseurs classiques.

Sans atteindre l'audience des Oscars du cinéma, la cérémonie des Emmys, qui fait défiler les stars, est l'une des plus regardées aux Etats-Unis (elle débute à 2h du matin heure française dans la nuit de dimanche à lundi). L'an dernier, elle avait attiré 16 millions de téléspectateurs.