Le créateur de séries TV culte Glen A. Larson est décédé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/11/2014 à 11H11
Le scénariste et producteur de séries TV américaines Glen A. Larson

Le scénariste et producteur de séries TV américaines Glen A. Larson

© Rocco Ceselin/AP/SIPA

Le créateur légendaire Glen A. Larson, scénariste et producteur de séries de télévision américaines culte des années 1970 et 1980 telles que "Magnum" et "Galactica", est mort vendredi à l'âge de 77 ans, a annoncé samedi le Los Angeles Times.

Le scénariste est décédé à l'hôpital de Santa Monica (Californie) des suites d'un cancer de l'oesophage, a précisé sa famille au quotidien de Los Angeles.
Le Générique de "Magnum"
L'homme aux multiples talents, à la fois créateur, scénariste, producteur et même compositeur de musique pour "Galactica", était aussi le scénariste de "K 2000", avec David Hasselhoff, et le producteur de "L'Homme qui valait trois milliards".

Il avait également créé ou signé les scénarios de séries comme "Waikiki Ouest", "Enquêtes à Palm Springs", "Quincy" ou "Opération Vol" avec Robert Wagner.

Parmi ses plus grands succès, "Galactica" et son vaisseau perdu dans l'espace, devenu culte dans les années 2000, n'avait en fait duré qu'une saison à la fin des années 1970 avant d'être repris en mini-série puis en nouvelle version jusqu'en 2009.
Le Générique de "Galactica" (2004)
"Magnum" et son détective popularisé par l'acteur à moustaches, chemise hawaïenne et Ferrari, Tom Selleck, avait triomphé pendant huit saisons, de 1980 à 1988.

Glen A. Larson avait commencé dans les années 1950 comme chanteur, dans le groupe des "Four Preps", avant de se tourner vers la télévision. La première mention de son nom apparaît dans un épisode de 1966 du "Fugitif".

Selon le site spécialisé IMDb, sa marque de fabrique était la création de séries familiales, avec un style simple, des personnages sympathiques, très peu de violence et pas de gros mots.
Le Générique de "L'Homme qui valait trois milliards"
Le Hollywood Reporter rapporte que le scénariste avait également eu son lot de critiques, accusé de copier les idées des autres, l'exemple le plus célèbre, entre autres, étant "Galactica" démarrant peu après "Star Wars".

Le scénariste avait répliqué, dans une interview aux archives de la télévision américaine, que "la télévision, c'est comme une fabrique de voiture ou n'importe quel commerce. Si quelque chose plaît au public, je crois qu'on peut qualifier ca d''étude de marché'".

Glen A. Larson avait son étoile depuis 1985 sur les trottoirs de Hollywood et son "Walk of Fame".