"L’Affaire d’Etat", fausse romance entre le président et la chancelière

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/09/2014 à 12H21
Qui sont ces deux personnes qui marchent dans le zoom des objectifs ? Une chancelière allemande et un président français. 

Qui sont ces deux personnes qui marchent dans le zoom des objectifs ? Une chancelière allemande et un président français. 

© DAMIEN MEYER / AFP

Imaginez une histoire d’amour entre Angela Merkel et François Hollande... Non il ne s’agit pas là de la dernière une d’un tabloïd racoleur mais d’une fiction produite pour la télévision allemande. Diffusée sur la chaine Sat 1, la romance entre une chancelière allemande et un président français remporte un grand succès auprès des téléspectateurs outre-Rhin.

On les voit souvent célébrer des commémorations officielles, marcher sur un tarmac d’aéroport bras dessus bras dessous, dîner dans des salons dorés, se raconter des choses secrètes à l’oreille. Le téléfilm "L'affaire d'état", donne une réalité physique et charnelle au fameux couple franco-allemand. Et comme dans un couple "normal", c'est sur l'oreiller que les deux amoureux réglent leurs affaires, y compris les décisions européennes et mondiales.

Reportage :  A. Guibert  B. Boussouar / M. Werth

L’histoire de Die Staatsaffäre ("L'affaire d'Etat" en VF) raconte l’idylle entre Anna Bremer, la chancelière et Guy Dupont, le président de la république français. Tous deux se rencontrent lors de leur premier sommet international commun et craquent l'un pour l'autre. Coup de foudre un peu réchauffé puisqu’en réalité ils se connaissent déjà. 25 ans plus tôt, ils ont passé une nuit torride, à Berlin lors de la chute du Mur. La liaison devra évidemment rester secrète à l’abri de tous les regards et des paparrazi. S’ensuivent de rocambolesques mésaventures qui donnent le ton comique du téléfilm porté par le charme des deux comédiens.
 

Veronica Ferres et Philippe Caroit : Chancelière et Président devant les mêmes casseroles

Veronica Ferres et Philippe Caroit : Chancelière et Président devant les mêmes casseroles

© L'affaire d'Etat / Capture d'écran


Veronica Ferres et Philippe Caroit ont endossé les rôles des deux tourtereaux politiques. La première, entièrement dévouée à sa tâche, est surnommée par les médias "Madame Bosseuse", tandis que le deuxième vient d'être fraichement élu.

Veronica Ferres, la comédienne allemande très populaire incarne la chancelière de "L'affaire d'Etat"

Veronica Ferres, la comédienne allemande très populaire incarne la chancelière de "L'affaire d'Etat"

© L'affaire d'Etat / Capture d'écran


Même s’il est impossible de ne pas établir un parallèle entre la fiction et la réalité, Philippe Caroit rappelle dans une interview à l’Express que "Le Président ce n'est ni Hollande, ni Sarkozy, et la Chancelière n'est pas une Angela Merkel".  Et pourtant le comédien avoue avoir fait quelques emprunts à un président bien réel.  "Mon personnage est un président de la République française plutôt libéral et celui de la chancelière était décrit comme une social-démocrate très portée sur l'écologie. Donc j'ai plutôt fait quelques clins d'oeil à Sarkozy parce que mon personnage s'y prête. Je porte une Rolex, je roule en cabriolet etc. On peut donc trouver quelques ressemblances, mais ça s'arrête là".             

Philippe Caroit dans 'L'affaire d'état" est un président un peu bling-bling qui aime les jolies voitures et les jolies femmes

Philippe Caroit dans 'L'affaire d'état" est un président un peu bling-bling qui aime les jolies voitures et les jolies femmes

© L'affaire d'Etat / Capture d'écran