Jacques Chancel : de "Radioscopie" au "Grand échiquier", un passeur de Culture

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/12/2014 à 17H03
Jacques Chancel en 1982 lors d'une émission de "Radioscopie" sur France Inter.

Jacques Chancel en 1982 lors d'une émission de "Radioscopie" sur France Inter.

© AFP

Avec le décès de Jacques Chancel, c'est l'un des rois de l'échiquier médiatique qui disparaît. Pendant plus de vingt ans, ce touche-à-tout de talent a illuminé de sa présence la télévision et la radio. Retour sur une carrière hors du commun qui l'a conduit des studios de Radio France aux plateaux d'Antenne 2 en passant par les routes du Tour de France.

"La gentillesse est une courtoisie, l'impertinence est une vertu, la perfidie, une lâcheté". Dans cette interview de 1978, l'une des rares accordées (à Anne Sinclair) par Jacques Chancel, le journaliste décrit ce qui a fait de lui l'un des personnages préférés des Français pendant deux décennies. De 1968 à 1990, à la radio dans "Radioscopie" puis à la télévision dans "Le Grand échiquier", celui que l'on surnommait "l'accoucheur" a confessé les plus grands.

Récit : D.Wolfromm / Montage : C.Forge
Artistes, politiques, hommes de science, tous ont éprouvé le besoin de se confier au journaliste qui menait ses interviews - ses "rencontres" comme il aimait à les appeler - sans aucune agressivité. "J'ai eu l'impression d'envoyer mon coeur à travers le micro" l'avait complimenté Maurice Chevalier, invité en 1969 de "Radioscopie" sur France Inter. Et c'était là le secret de Jacques Chancel : sa gentillesse et son respect d'autrui lui permettaient d'amener ses invités à répondre à des questions fondamentales sur la vie, la mort ou l'amour. Certaines de ces séquences sont devenues cultes, comme ce 8 février 1978 où il demande à Georges Marchais alors premier secrétaire du parti Communiste : "Et Dieu dans tout ça ?".

"Un grand bonhomme"
Depuis l'annonce de son décès la nuit dernière à 86 ans, les réactions se multiplient pour rendre hommage à Jacques Chancel. Ceux qui l'ont côtoyé parlent d'un homme "bienveillant", "curieux de tout". "Un grand bonhomme" selon Gérard Holtz qui a suivi à ses côtés plusieurs Tours de France, l'une de ses grandes passions. Le journaliste de France Télévisions était ce mardi 23 décembre l'invité du 13 Heures de France 2 aux côtés de Jérôme Béglé, le rédacteur en chef du Point, qui a lui aussi bien connu Jacques Chancel...
Un homme courtois, respectueux des autres et profondément épris de la vie dont il disait : "La vie, il ne faut pas passer à côté d'elle, il ne faut pas essayer de l'oublier. On n'en parle pas de la vie, il faut la vivre". Tel était Jacques Chancel.
Les chaînes de FranceTélévisions vont rendre hommage à Jacques Chancel ces prochains jours:

Sur France 2, dans le journal de 20h de ce mardi 23 décembre ainsi que lors d'une émission spéciale à 22h25 présentée par Julien Bugier.
France 3 proposera de revoir une émission du Grand Echiquier consacrée à Lino Ventura mercredi 24 décembre à 23h40
France 5 diffuse ce jeudi 25 décembre à 14h10 et dimanche 28 décembre à 22h20 un numéro spécial de la collection documentaire Embreinte "Jacques Chancel, autoportrait (Des autres)"