Guignols de Canal+ : exit PPD ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 05/09/2015 à 14H38
La marionnette de Patrick Poivre-d'Arvor ne présentera plus les Guignols

La marionnette de Patrick Poivre-d'Arvor ne présentera plus les Guignols

© STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

PPD, la marionnette emblématique des Guignols de l'info sur Canal+, ne devrait plus être le présentateur vedette de la nouvelle formule du JT satirique de la chaîne cryptée, selon plusieurs médias.

"La marionnette de Patrick Poivre-d'Arvor dans Les Guignols de l'info ne présentera plus l'émission", affirme notamment Le Monde qui relaie une information du magazine spécialisé "Télé 2 semaines".

"La marionnette, aux commandes du programme depuis ses débuts en 1988, devrait garder un rôle récurrent", écrit pour sa part Libération dans son édition du week-end. "PPD ne sera plus là forcément tous les jours", a confirmé à l'AFP l'imitateur Yves Lecoq, qui prête sa voix à PPD depuis son apparition sur les écrans. "Il y aura une salle de rédaction, l'émission ne sera plus un JT et elle sera plus tournée vers l'international", a-t-il ajouté.

Le vrai PPD est ému

Patrick Poivre d'Arvor s'est, lui, ému de cette possible mise à l'écart. "Adieu mon ami virtuel! Je ne t'ai peut être pas assez regardé mais franchement, à 20H50 et en crypté, j'aurais été trop perturbé! Longue vie!", a posté sur son compte twitter l'ancien présentateur vedette du 20H00 de TF1.
Diffusée en clair à 19H50 jusqu'en juin dernier, l'émission culte de Canal +, qui doit reprendre cet automne à une date qu'on ignore encore, sera désormais programmée en crypté à 20H50. Des informations annonçant sa possible disparition de l'antenne avaient circulé au début de l'été suscitant un mouvement de protestation de la part de nombreux téléspectateurs mais aussi de personnalités du monde politique, des médias et du show business.

La reprise en main de Canal + par l'industriel Vincent Bolloré, qui a pris jeudi la tête du conseil de surveillance de la chaîne cryptée, a donné lieu à une vaste réorganisation du groupe audiovisuel. Vendredi, Cécilia Ragueneau et Céline Pigalle, respectivement directrice générale et directrice de la rédaction d'iTELE, la chaîne d'info du groupe, ont été remerciées. Cet été avait été marqué par l'éviction du n°2 de Canal+, Rodolphe Belmer, puis celle du patron des chaînes gratuites D8 et D17, Ara Aprikian.