Friends : quand une bande de copains révolutionnait la télé

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/08/2016 à 10H59
Les six protagonistes de Friends : Matt LeBlanc, Lisa Kudrow, David Schwimmer, Jennifer Aniston, Matthew Perry et Courteney Cox.

Les six protagonistes de Friends : Matt LeBlanc, Lisa Kudrow, David Schwimmer, Jennifer Aniston, Matthew Perry et Courteney Cox.

© Photo12.com-Cinema Collection / Photo 12

Ils sont les amis les plus célèbres du monde. En dix ans (1994/2004) les héros de « Friends » sont devenus les copains de dizaines de millions de téléspectateurs. Un phénomène planétaire sur lequel revient Nicolas Lemarignier au cours de son exploration des séries qui ont changé la télé.

Reportage : N.Lemarignier / M Robquin / Y.Rullière
Quelques notes des Rembrandts, un canapé posé dans un parc et six copains unis par le même humour. Pendant une décennie, ce générique a rassemblé des millions de personnes devant leur petit écran. Lancée en 1994 par deux anciens scénaristes de Broadway (Marta Kauffman et David Crane, déjà auteurs de la série à succès "Dream on"), "Friends" a rassemblé jusqu’à 52 millions de téléspectateurs par épisode aux Etats-Unis. En dix ans, la série a cumulé les records : 56 récompenses, plus de 150 nominations, une diffusion dans une cinquantaine de pays. "Friends" est à ce jour la sitcom la plus rentable de l’Histoire.
Lorsqu’elle débarque sur NBC en septembre 1994, la série (qui a failli s’appeler "Friends like us") apporte un ton nouveau dans l’univers très concurrentiel des sitcoms. Au cours des épisodes de 22mn chacun et tournés en public, Ross, Chandler, Monica, Joey, Phoebe et Rachel parlent sans tabou, mais toujours avec beaucoup d’humour de sujets jusqu’ici peu présents dans les médias : homosexualité, mères porteuses, maladie…En résumé, tout ce qui fait la vie des gens. Cette proximité servie par des dialogues ciselés et une grande complicité entre les comédiens, expliquent en grande partie le succès de la série. Mais pas seulement.
Les personnages de Friends sont des adulescents. Un peu immatures, parfois déconnectés de la réalité qu’ils appréhendent avec légèreté, ils sont un remède anti-crise qui fonctionne encore très bien aujourd’hui. Depuis janvier 2015, "Friends" est disponible sur Netflix.  La génération Y qui naissait à peine au moment de la première diffusion de la série, se reconnait aussi dans cette bande d’amis déjantés. Alors certes, les coiffures y sont un peu démodées (celle de Rachel avait pourtant été à l’époque un phénomène de mode ! ), l’internet n’en est encore qu’à ses balbutiements, mais l’humour lui est éternel. Longue vie à "Friends" !