France 3 diffusera un ultime "Derrick" le 24 mai

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 02/05/2013 à 15H21
Horst Tappert, du temps de l'âge d'or de "Derrick", le 18 avril 1987 à Munich

Horst Tappert, du temps de l'âge d'or de "Derrick", le 18 avril 1987 à Munich

© Ursula Dþren / DPA / AFP

Après l'Allemagne, c'est au tour de France 3 de tirer les conséquences des révélations sur le passé de l'acteur Horst Tappert, qui a fait partie des Waffen-SS durant la Seconde guerre mondiale. Jeudi, la chaîne publique allemande ZDF a annoncé qu'elle ne diffuserait plus d'épisodes de la célèbre série policière, quelques jours après la mise à jour du parcours militaire trouble de l'acteur-vedette.

France 3 va mettre fin à la saga "Derrick" le 24 mai 2013
La chaine avait annoncé dès 2012 l'arrêt de la série, mais elle continuait à écouler son stock pour combler sa grille aux horaires de nuit. Contactée vendredi matin, la communication de la chaine nous disait étudier la possibilité de remplacer les diffusions de "Derrick" prévues en 2013, par un autre programme. Vendredi après-midi, la décision est tombée : après le 24 mai, une autre série policière allemande, "Un cas pour deux", lancée en 1981 en Allemagne et déjà diffusée en France par France 2 et 13e Rue, devrait succéder à l'inspecteur Derrick.

C'est le 26 avril dernier que les informations sur le troublant passé militaire du comédien, très apprécié de millions de téléspectateurs en Europe et bien au-delà, ont été révélées.

Jeudi, le porte-parole de la chaine allemande, Peter Bogenschütz, a annoncé : "ZDF ne prévoit plus de diffuser d'épisodes de Derrick", que ce soit sur ZDF ou sur les chaînes du câble ZDF neo, ZDF info ou ZDF Kultur," avant d'ajouter : "ZDF est surprise et choquée d'apprendre que Horst Tappert a appartenu à la Waffen-SS."
ZDF était en train de rediffuser toute la série
ZDF a produit quelque 281 épisodes de la série à (grand) succès "Derrick" entre 1973 et 1997, et l'a vendue dans 102 pays. Une rediffusion intégrale de la série avait démarré début 2011 sur ZDF et ses filiales. Le dernier épisode diffusé par le groupe, la toute dernière aventure du flegmatique enquêteur, remonte au 1er avril dernier sur le canal ZDF neo.

La Belgique emboîte le pas
A son tour, la télévision publique belge RTBF a décidé vendredi de "suspendre" la diffusion de la série policière allemande "Derrick" à partir du 13 mai après les révélations sur le passé de Waffen-SS de Horst Tappert. "Face aux révélations du passé SS de Horst Tappert, le comédien incarnant Derrick, la RTBF a choisi de suspendre momentanément la diffusion de la série, à partir du lundi 13 mai (...) Cette interruption doit permettre une analyse sereine de la situation à la lumière d'informations supplémentaires dont la RTBF ne dispose pas à ce jour. Un temps est en effet nécessaire pour évaluer l'ensemble du dossier et en mesurer sa portée."

Horst Tappert ne peut plus se défendre
Fin avril, le quotidien "Frankfurter Allgemeine Zeitung" avait publié un article, s'appuyant sur le travail du sociologue Jörg Becker, tombé presque par hasard sur des documents et des témoignages prouvant que Horst Tappert était entré dans la Waffen-SS en 1943, à 20 ans. On ignore les circonstances de cette incorporation -conviction personnelle, pressions sur un jeune homme ou autre- et on ne les saura peut-être jamais, à moins qu'un proche de l'acteur disparu en 2008 ne puisse apporter des précisions.

Une mesure analogue déjà prise aux Pays-Bas
Horst Tappert, mondialement connu pour ce rôle, faisait partie d'un régiment de chars engagé sur le front russe. Ces révélations ont aussi incité la chaîne de télévision néerlandaise Omroep Max à annuler la rediffusion d'une vingtaine d'épisodes prévue en juillet, a confirmé une porte-parole du groupe, Sanne Rademaker. "On ne va pas mettre à l'honneur un acteur qui aurait menti sur un tel passé", avait expliqué le directeur de la chaîne, Jan Slagter, sur une radio néerlandaise.

Par ailleurs, le ministère de l'Intérieur de Bavière (sud), Etat régional où se déroule la série, envisage de retirer le titre de "commissaire honoraire de la police bavaroise" décerné à Horst Tappert en 1980. "Si nous avions été au courant à l'époque d'un possible passé au sein de la Waffen-SS pour Horst Tappert, nous n'aurions jamais approuvé la demande" pour ce titre honoraire, a assuré un porte-parole du ministère.