Mort de Jean-Christophe Victor, spécialiste de géopolitique et créateur du "Dessous des cartes"

Par @Culturebox
Mis à jour le 29/12/2016 à 14H11, publié le 29/12/2016 à 12H44
Jean-Christophe Victor en 2007.

Jean-Christophe Victor en 2007.

© C. Daumerie/PHOTOPQR/NICE MATIN

L'expert en géopolitique Jean-Christophe Victor, créateur et présentateur de l'émission d'Arte "Le dessous des cartes", est décédé le 28 décembre à l'âge de 69 ans. Il était le fils de l'explorateur Paul-Emile Victor.

Jean-Christophe Victor est mort le 28 décembre à l'âge de 69 ans. "Au-delà de son grand professionnalisme", les équipes d'Arte soulignent dans un communiqué "sa fidélité, sa rigueur, mais aussi sa foi en l'avenir et son optimisme chevillé au corps". Véronique Cayla, présidente d'Arte France, a salué "son intégrité, sa passion pour transmettre et faire comprendre simplement les sujets les plus complexes". "C'était un seigneur intègre avec la transmission du savoir comme passion", a également tweeté Pascal Boniface, directeur de l'Institut de relations internationales et stratégiques (Iris).

Pédagogie

Fils de l'explorateur Paul-Emile Victor, ce passionné de l'Asie, était diplomé en chinois et docteur en athropologie, ancien attaché culturel en Afghanistan et auteur en 1986 de "La Cité des murmures. L'enjeu afghan" (Lattès), ouvrage qui décrit l'entrée des Afghans dans la guerre. Cofondateur de l'association Action contre la faim, il a participé à de nombreuses missions humanitaires en Afghanistan et au Pakistan. 

Il imagine en 1990, un nouveau type d'émissions qui s'appuie sur l'histoire et la géographie à l'aide de cartes, pour "faire comprendre" les événements actuels. C'est "Le dessous des cartes", concept écrit au départ pour la Sept, qui devient une émission hebdomadaire pour Arte à partir de 1992, émission de référence en géopolitique primée à de nombreuses reprises. Les deux dernières émissions étaient ainsi consacrées aux "océans sans poissons" et au maintien de la paix en Afrique.

Jean-Christophe Victor a également fondé et dirigeait le Laboratoire d'études politiques et cartographiques (Lepac) et a enseigné la géopolitique à l'Ecole de Guerre (Collège Interarmées de Défense). En 2012 sortait "Un oeil sur le monde" (Robert Laffont), un regard sur l'actualité de la planète à partir d'un recueil de dessins de la presse internationale.

Jean-Christophe Victor préparait l'ouverture du Musée de l'espace des mondes polaires, prévue pour février 2017 dans la station jurassienne des Rousses, et venait de publier un nouvel atlas "Le dessous des cartes - Asie" (éditions Arte/Tallandier).