Disparition de la réalisatrice Nina Companeez

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 09/04/2015 à 18H25
Nina Companeez

Nina Companeez

© Jacques Morell - FTV France 2

Personnalité marquante de la télévision, la réalisatrice Nina Companeez est morte ce jeudi des suites d'une longue maladie, à l'âge de 77 ans. On lui doit de grandes sagas comme "Les Dames de la Côte" et de nombreux téléfilms, diffusés pour la plupart sur France 2 et Arte.

Même si elle s'essaya au cinéma à quelques occasions ("Faustine et le bel été", "L'Histoire très bonne et très joyeuse de Colinot trousse-chemise" ou "Comme sur des roulettes"), Nina Companeez a construit l'essentiel de sa carrière de réalisatrice sur le petit écran, avec de grands feuilletons comme "Les Dames de la Côte" (avec Francis Huster) ou "L'Allée du roi" et de nombreuses fresques et fictions TV de grande qualité.

Reportage : C.Cuello, I. Cavaletto
Dans sa filmographie, "Voici venir l'orage" tient une place particulière : cette série de trois épisodes est consacrée à l'incroyable histoire de sa propre famille, de Moscou à Paris, confrontée aux révolutions et au nazisme. Dans le bel article que lui consacrait Télérama en 2008Nina Companeez se confiait : "La guerre est mon histoire, que je raconte depuis toujours, je l'ai compris il y a peu." 

Dans ce reportage de France 3 tourné en 2013, vous pouvez retrouver Nina Companeez sur le tournage de son dernier film TV "Le général du roi"
Outre la réalisation, elle fut aussi la scénariste fidèle de Michel Deville, une collaboration au long cours, débutée avec "Ce soir ou jamais" (1961) jusqu'à  "Raphaël ou le débauché" (1971). On lui doit aussi le scénario du "Hussard sur le toit" de Jean-Paul Rappeneau.

Réactions


"C'était une femme totalement imprégnée de son époque, qui parlait si bien des femmes", a réagi l'acteur Samuel Labarthe, qui avait joué avec elle dans "L'Allée du roi". "C'était une grande dame de la télévision", a-t-il ajouté.

Le groupe France Télévisions salue dans un communiqué une "personnalité marquante de la télévision publique". "Nina Companeez a toujours su allier dans ses réalisations une exceptionnelle exigence de qualité et le rassemblement des plus larges publics".