Ces séries adaptées de films qui arrivent à la rentrée

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 25/05/2016 à 10H35
Image L'exorciste © KOBAL / THE PICTURE DESK

Aux Etats-Unis, les chaînes de télévision dévoilent actuellement les futures séries qui seront diffusées à partir la rentrée. Et parmi le flot de nouveaux shows, plusieurs sont des adaptations de longs-métrages comme "L'Exorciste", "L'Arme fatale" ou encore "Training day".

Aux Etats-Unis, la fin du mois de mai est une grande période, appelée les "Upfronts", pour les chaînes de télévision. Elles organisent de grandes conférences et annoncent les séries qu'elles annulent, qu'elles reconduisent pour une nouvelle saison et qu'elles diffusent pour la première fois. Cette année, cinq shows américains sont en fait des adaptations de films cultes.

La Fox a ouvert le bal avec pas moins de trois séries adaptées de films. La chaîne mise beaucoup sur l'horrifique "L'Exorciste", de William Friedkin, le maître de la violence et du malaise. Les personnages ne seront pas réutilisés, mais l'histoire reste la même avec une mère de famille désespérée qui fait appel à un prêtre pour sauver sa petite fille possédée par le démon. Comme la Fox est une chaîne publique aux Etats-Unis, la série sera sûrement moins effrayante que le film.

Cette adaptation pose aussi la question de sa longévité. Est-ce que le show peut rester avec les mêmes personnages et traiter de la même histoire sur plusieurs saisons ? Peut-être qu'une série anthologique, en cas de succès, serait le traitement adéquat, avec une histoire et des personnages différents chaque année, à l'image de "True Detective" ou "American Horror Story".

La longévité de la deuxième série de la Fox, "The Rocky Horror Picture Show", est également remise en question. La comédie musicale déjantée des années 70, avec Susan Sarandon et qui est toujours jouée au cinéma aux Etats-Unis et en France, arrive cet automne en Amérique. La Fox est une habituée des shows musicaux. Elle avait diffusé en 2009 la série "Glee", qui suivait une chorale dans un lycée américain et qui, lors d'un épisode, rendait hommage à "The Rocky Horror Picture Show".

Comédie et drame policier

La chaîne Fox termine son recyclage de films en s'attaquant à "L'Arme fatale". Le célèbre duo Mel Gibson/Danny Glover est remplacé par Clayne Crawforf/Damon Wayans. Dans le cas présent, le format télé peut bien coller à l'univers du film et peut tenir sur la longueur avec chaque semaine, une enquête différente. Les deux nouveaux acteurs n'ont plus qu'à convaincre les téléspectateurs.

La chaîne câblée, USA Network, reprend le film d'action "Shooter" avec Mark Wahlberg, sorti en 2007, et lui-même adapté du roman de Stephen Hunter. La série reprend point par point cette histoire de tireur d'élite qui doit empêcher un complot visant le président des Etats-Unis. Cette nouvelle version sera peut-être l'occasion d'offrir une adaptation du roman plus étoffée.

La chaîne CBS elle préfère les drames policiers en voulant adapter "Training Day" sur le petit écran. Le film, qui a valu un Oscar à Denzel Washington, retrace la journée d'essai d'une jeune recrue de la police de Los Angeles avec un vétéran de la lutte antidrogue. Dans la version télévisuelle, le rôle du flic ripoux revient à Bill Paxton. Avec le format télé, la journée d'essai se transformera plutôt en année d'essai, si la série arrive à convaincre lors de ses premières diffusions.

Des remakes de films pas toujours fructueux

Le procédé de transposer un film du grand au petit écran ne date pas d'hier. Deux ans après la sortie de la comédie satirique sur la guerre du Vietnam "M*A*S*H", cette dernière se retrouvait en série TV en 1972. La série a connu un immense succès et a été diffusée pendant 11 ans. L'épisode final détient aux Etats-Unis le record du programme de télévision le plus regardé de tous les temps, avec plus de 105 millions de téléspectateurs.

Mais ces dernières années, quelques rares séries TV adaptées d'un long-métrage ont passé le cap des premiers épisodes. Pour la saison 2015-2016, la FOX misait beaucoup sur l'adaptation du thriller futuriste "Minority Report" de Steven Spielberg. La série était une suite directe au long-métrage de 2002. Mais les audiences n'ont pas dépassé les 4 millions de téléspectateurs et la chaîne a décidé de réduire sa commande de 13 à 10 épisodes. Le show s'est achevé discrètement devant quelques 2 millions de téléspectateurs.

Idem pour la comédie policière "Rush Hour", adaptée du film éponyme avec Jackie Chan et Chris Tucker. Le show a fait son arrivée sur CBS le 31 mars dernier, mais la chaîne américaine n'a pas voulu reconduire l'aventure qui s'achèvera le 16 juin prochain.

Seuls "Sleepy Hollow", de Tim Burton et "The Girlfriend Experience", de Steven Soderbergh, connaissent un passage réussi sur le petit écran. Le premier show a été renouvelé pour une saison 4 sur la Fox et le deuxième a été très bien accueilli par la critique. Riley Keough, en étudiante en droit qui intègre une agence de call girls, a séduit le public avec un scénario qui reprend les thématiques du long-métrage tout en adoptant une intrigue propre et différente du film.