"Breaking Bad" et "Liberace" couronnés aux Emmy Awards

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 23/09/2013 à 10H30
L'équipe de la série "Breaking Bad", sacrée meilleure série dramatique aux Emmy Awards 2013 (22 septembre)

L'équipe de la série "Breaking Bad", sacrée meilleure série dramatique aux Emmy Awards 2013 (22 septembre)

© Jason Merritt / AFP

La série "Breaking Bad" a remporté dimanche soir à Los Angeles l’Emmy de la meilleure série dramatique. C’est raté donc pour "House of Cards" qui espérait être la première série produite sur internet à être primée. Steven Soderbergh obtient l’Emmy du meilleur téléfilm ou mini-série avec "Ma Vie avec Liberace".

"Breaking Bad" avait été nommée huit fois dans six catégories des Emmy Awards 2013 et a reçu par le passé de nombreux autres prix. Elle remporte pour la première le prestigieux prix de la meilleure série lors des 65e Emmy Awards, l'équivalent pour la télévision des Oscars.
 
La série diffusée sur AMC, qui raconte l'histoire d'un petit prof de chimie devenu un baron de la drogue, s'adjuge également l'Emmy de la meilleure actrice dramatique dans un second rôle, remporté par Anna Gunn, l'épouse de "Mr White"  (Bryan Cranston).
 
Le prix couronne la cinquième saison de "Breaking Bad" dont le succès, estiment ses créateurs, s'est beaucoup nourri des nouveaux modes de consommation (vidéo à la demande, diffusion en streaming sur internet) et des échanges sur les réseaux sociaux.
 
Un succès favorisé par internet ?
"Je ne pense pas que notre série aurait duré plus de deux saisons sans la vidéo à la demande et sans son versant internet qui a favorisé les discussions en ligne sur la série", a commenté son créateur, Vince Gilligan.
 
Il a semblé abasourdi en montant sur la scène du théâtre Nokia, lançant : "Je pensais que ce serait ‘House of Cards’!". Cette dernière série à la diffusion novatrice (elle était produite uniquement pour Netflix, un service de location de films par abonnement, et l’intégralité de la première saison était disponible en bloc en streaming) remporte tout de même le prix de la réalisation.
 
Jeff Daniels remporte le prix du meilleur acteur pour son interprétation d'un présentateur de télévision dans "The Newsroom" (HBO), devançant Bryan Cranston ("Breaking Bad") qui l'avait remporté les trois précédentes années et Kevin Spacey ("House of Cards").
 
Trois prix pour "Ma vie avec Liberace"
Claire Danes décroche le prix de la meilleure actrice pour la deuxième année d'affilée pour sa composition de l'agent de la CIA Carrie Mathison dans la série "Homeland" (Showtime).
 
"Ma vie avec Liberace", de Steven Soderbergh, obtient le prix du meilleur minifilm ou minisérie. En compétition au festival de Cannes et exploité en salles en France, le biopic du pianiste américain Liberace n’a pas eu accès au réseau nord-américain des salles de cinéma et a été diffusé à la télévision par HBO. Le film remporte aussi le prix de la meilleure mise en scène et du meilleur acteur (Michael Douglas) dans la même catégorie.

Au chapitre de la comédie, "Modern Family" (ABC), avec ses membres un peu dingues, remporte le prix de la meilleure série comique, pour la quatrième année  consécutive.