Virginie Hocq de retour dans un one-woman show

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 11/04/2011 à 16H18
Virginie Hocq de retour dans un one-woman show

Virginie Hocq de retour dans un one-woman show

© Culturebox

L'humoriste belge Virginie Hocq revient à Paris pour présenter son quatrième seule-en-scène. Dans "Pas d'inquiétude", à voir jusqu'au 12 juin 2011 au Théâtre du Petit Montparnasse, la comédienne campe une galerie de personnages détonnants : de la petite fille exigeante qui écrit au Père Noël à l'institutrice gourde et sexy.

Dès l'enfance, Virginie Hocq aime se donner en spectacle et goûte à la scène lors de représentations scolaires. Après un Premier prix d'art dramatique du Conservatoire Royal de Bruxelles, la jeune femme s'inscrit à la Fédération Belge d'impro amateur, puis monte en 1999 son premier one-woman show : "Dis-oui".
Elle participe ensuite à des créations collectives au sein du Magic Land Théâtre à Bruxelles et rejoint la Ligue d'improvisation belge professionnelle. En trois ans, Virginie décroche le titre de jouteuse la plus étoilée.
Son deuxième spectacle "Qui a dit faible ?" écrit par Patrick Ridremont lui vaut l'attention des Frères Taloche et de Lara Fabian qui l'invitent à assurer leurs premières parties.
Après avoir tourné pour le cinéma, notamment dans "J'aurais voulu être danseur" d'Alain Berliner, Virginie Hocq voit sa popularité croître en 2005 avec son troisième seule-en-scène : "C'est tout moi" où l'on découvre son fameux sketch "La liste de courses". Révélée au grand public par Patrick Sébastien, l'humoriste apparaît en pleine lumière lorsqu'elle intègre la bande de Laurent Ruquier dans "On a tout essayé" où un temps, elle remplace Florence Foresti.

A voir aussi sur Culturebox :
- Les autres entretiens "Les 5 dernières minutes"
- La-part-égale-ou-l'humour-féministe-de-Chloé-Martin
- Sophia-Aram-prêche-la-crise-de-foi-au-théâtre-de-Trévise