Bouquet, Karsenti, Palmade, Desarthe : un casting de folie pour "Home"

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 09/10/2015 à 16H04, publié le 09/10/2015 à 15H41
Carole Bouquet, Gérard Desarthe, Valérie Karsenti et Pierre Palmade dans "Home"

Carole Bouquet, Gérard Desarthe, Valérie Karsenti et Pierre Palmade dans "Home"

© France 3 / Culturebox

Carole Bouquet, Valérie Karsenti et Pierre Palmade sont à l'affiche de "Home" la pièce de l'auteur britannique David Storey. Gérard Desarthe signe la mise en scène de cette rencontre aux confins de l'absurde, dans le jardin d'un hôpital psychiatrique. Après deux représentions au Théâtre Montansier à Versailles, "Home" s'installera pour deux mois au Théâtre de l'Oeuvre à Paris.

Carole Bouquet affublée d'une perruque blonde qui lui donne l'air d'une Anglaise délurée. Pierre Palmade tout aussi méconnaissable en gentleman vieillissant. Valérie Karsenti en robe bigarrée, collants verdâtres et chaussettes dépareillées. Gérard Desarthe en veste pied-de-poule et chapeau mou coordonné. Drôle de quatuor dans un jardin anglais.

Plus précisément dans le jardin d'un hôpital psychiatrique que David Storey a choisi pour cadre de sa pièce "Home". Un jardin dans lequel se croisent ces solitudes et où le comique le dispute à l'absurde.

Cette pièce "c'est "du boulevard anglais, analyse Gérad Desarthe le metteur en scène qui s'empresse de préciser : le boulevard anglais c'est pas le boulevard français... On rit beaucoup mais on est aussi touché car ce sont des humains qui sont là dessous". Et Pierre Palmade de renchérir : "C'est pas du café théâtre avec des gens qui ont des entonnoirs sur la tête... mais ce sont des gens qui pensent se comprendre... mais ne se comprennent pas du tout !"

Quand Jack et Harry rencontrent Kathleen et Marjorie

Dans un jardin, une arrière-cour, deux hommes parlent. Jack et Harry échangent de courtes phrases banales, très attentifs à ne rien dire de personnel, à ne rien laisser échapper qui ressemble à une confidence. Enfin, ils quittent leurs chaises que viennent occuper Kathleen et Marjorie, deux femmes sans âge. C’est alors que nous comprenons qui ils sont, ainsi que la nature du lieu où ils se trouvent : les pensionnaires d’un hôpital psychiatrique…

Reportage: Antoine Marguet, Louise Simondet, Lemanahalatai Kulimoetoke
David Storey né en 1933 dans le Yorkshire a eu plusieurs vies. Sa vie de joueur de rugby professionnel lui a inspiré "This Sporting Life", transposé au cinéma par Lindsay Anderson et qui a valu à Richard Harris la Palme du meilleur acteur à Cannes en 1963. C'est en 1970 que David Storey a publié "Home", adapté à la télévision avec Sir John Gielgud, traduit en français par Marguerite Duras. Gérard Desarthe a choisi de retravailler les dialogues pour donner à la pièce un côté plus caustique.

"Home" de David Storey
Mise en scène Gérad Desarthe
Avec : Carole Bouquet, Pierre Palmade, Valérie Karsenti, Gérard Desarthe et Vincent Deniard.


Théâtre Montansier à Versailles
9 et 10 octobre 2015 à 20h30
13 Rue des Réservoirs, 78000 Versailles
01 39 20 16 00


Puis au Théâtre de l'Oeuvre à Paris
Du 20 octobre au 20 décembre 2015
55 Rue de Clichy, 75009 Paris
01 44 53 88 88