« Les veilleurs de Belfort » s'installent sur la terrasse de la Citadelle

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 21/09/2011 à 16H01
  • Les Veilleurs de Belfort
  • Joanne Leighton
  • The End de Johanne Leighton
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Les Veilleurs de Belfort
    Les Veilleurs de Belfort © CCNFC
  • Joanne Leighton
    Joanne Leighton © Frank Christen
  • The End de Johanne Leighton
    The End de Johanne Leighton © DR

C'est une performance originale qui va se jouer sur la terrasse de la citadelle de Belfort jusqu'au 17 septembre 2012. Baptisée « Les veilleurs de Belfort », elle va voir se succéder 731 personnes, qui chaque matin pour le lever du soleil et chaque soir pour le coucher, se posteront sur la terrasse de la citadelle pour veiller sur la ville. Une initiative orchestrée par le Centre chorégraphique national de Franche-Comté à Belfort.

A l'origine de ce projet, il y a la danseuse et chorégraphe australienne Joanne Leighton. Depuis 2001, elle dirige le Centre chorégraphique national de Franche-Comté Belfort.Ce projet des Veilleurs, elle le porte en elle depuis son arrivée ici.


Pour accueillir les Veilleurs, une structure en bois, baptisée "la 22ème fenêtre", a été construite et arrimée à la terrasse du château. Elle est visible de loin et éclairée de telle manière que la personne installée à l'intérieur apparaît en ombre chinoise à travers les deux parois vitrées. L'une donne sur la vieille ville, l'autre sur le quartier des Glacis.

La volonté de Joanne Leighton ?
"Donner conscience à ces veilleurs qu'ils font partie d'une communauté avec leur position de veille et leur responsabilité, leur permettre aussi d'abandonner leurs préoccupations pour être avec leur propre présence", sans téléphone, sans écouteur, sans personne autour.
Une île au milieu de la ville...