Laurent Gerra mêle sketches et music-hall au Palais des Sports

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 07/02/2011 à 09H54
Laurent Gerra mêle sketches et music-hall au Palais des Sports

Laurent Gerra mêle sketches et music-hall au Palais des Sports

© Culturebox

Laurent Gerra est l'invité du 19/20 de France 3 pour parler de son nouveau spectacle qui est à l'affiche du Palais des Sports à Paris à partir du 8 février 2011 et pour une semaine. L'humoriste-imitateur décline près de 40 personnages dans une atmosphère très music-hall.

En 2007, Laurent Gerra fêtait ses 40 ans au Palais des Congrès, puis ses 20 ans de scène en 2009. Dans ce dernier spectacle, la musique avait déjà une place importante. Le voici donc cette fois entouré du Big Band de Fred Manoukian, soit 20 musiciens, pour un show qui va mêler parodies, chansons, anciens et nouveaux sketches. Plus le temps passe, plus Laurent Gerra affirme son goût pour le music-hall. Il a d'ailleurs le parfait profil du crooner. Un profil qui n'est pas sans rappeler celui d'un autre humoriste chanteur, Michel Leeb, qui en 2006 montait sur scène entouré d'un trio musical qui l'accompagnait dans ses interprétations de Nat King Cole, Claude Nougaro ou Ray Charles. Un goût pour la musique que l'artiste a aussi traduit en invitant sur scène un orchestre philarmonique.
Et si on regarde bien l'agenda des spectacles, on se rend compte que de plus en plus d'artistes reviennent vers cette tradition du music-hall : Shirley et Dino ou encore Caroline Loeb dans son spectacle "Mistinguett, Madonna et Moi". Pour les artistes, cette forme de spectacle est aussi une façon de s'affranchir des étiquettes qu'on leur a collé, en donnant libre cours à d'autres talents. Peut-être aussi ce retour du music-hall est-il teinté d'un peu de nostalgie, celle d'une époque qui semblait plus insouciante que celle d'aujourd'hui...


A voir aussi sur Culturebox :
- Michael-Gregorio-pirate-les-chanteurs-au-Bataclan
- Marc-Jolivet-fête-ses-40-ans-de-scène-à-la-salle-Gaveau
- le-comte-de-Bouderbala--nouveau-prince-du-rire