La magie Dogora de passage au Palais des festivals

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 19/04/2011 à 14H48
La magie Dogora de passage au Palais des festivals

La magie Dogora de passage au Palais des festivals

© Culturebox

"Dogora" continue sa tournée triomphale à travers la France. Ce spectacle musical sorti tout de l'imagination du compositeur Etienne Perruchon était sur la scène du Palais des Festivals de Cannes le 19 avril 2011. Quelques heures avant la représentation, les élèves du conservatoire de de Cannes, le choeur philharmonique de Nice et l'orchestre symphonique azuréen se sont retrouvés pour les ultimes répétitions.

La carrière d'Etienne Perruchon est déjà immense, mais on peut mettre à part, parmi les oeuvres composées, son "Dogora", qui a touché aussi bien les mélomanes que le grand public, et constitué un des tournants dans sa carrière. Dogora fut d'abord une oeuvre de 28 minutes composée en 2000 pour un choeur d'enfants. Les paroles étaient prononcées dans une langue inventée, le dogorien, établi selon un procédé syntaxique précis, mais totalement imaginaire. Etienne Perruchon voulut aller plus loin et fixer des images sur ce chant. Il contacta le réalisateur Patrice Leconte, qui se lança dans l'aventure à ses côtés. Le résultat, un film de 70 minutes, fut en 2004 un succès, et rendit Dogora célèbre aux quatre coins de l'hexagone, au point d'être repris par de nombreuses chorales.

Voir aussi sur Culturebox :
- "The Queen Symphony" unit la pop au classique
- "Et si on chantait ensemble" prépare la fête de la musique 2011
- Le choeur d'enfants d'Aulnay-sous-Bois sera aux Victoires de la musique classique