Jean-Louis Trintignant renonce au "Bateau ivre", spectacle de Denis Podalydès

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2016 à 16H09, publié le 27/01/2016 à 15H52
Jean-Louis Trintignant sur la scène du Cratère d'Alès, le 28 novembre 2014

Jean-Louis Trintignant sur la scène du Cratère d'Alès, le 28 novembre 2014

© Alexis Bethune / PhotoPQR / Le Midi Libre / MaxPPP

Le spectacle "Le Bateau ivre, les poissons détestent les vendredis" de Denis Podalydès, qui devait débuter à Chartres le 30 mars avec une escale d'une soirée au festival d'Avignon dans la Cour d'honneur, a été annulé après le retrait de Jean-Louis Trintignant, a indiqué mercredi la production à l'AFP.

Jean-Louis Trintignant, 85 ans, "était trop fatigué pour faire une tournée qui s'annonçait importante", a indiqué la production du spectacle au Théâtre de Chartres, où devait se dérouler la première.

"Le spectacle est annulé", a ajouté l'agence Les visiteurs du soir. Selon Jacques Bonnaffé, interrogé par l'AFP, "Jean-Louis Trintignant nous a fait savoir par son agent qu'il ne se sentait plus l'énergie. Il fallait envisager un nouveau répertoire, apprendre de nouveaux textes, se préparer à Avignon, la Cour d'honneur. Je crois qu'il ne se sentait plus la force".

La lecture, qui empruntait son titre au "Bateau ivre" d'Arthur Rimbaud, écrit en 1871 alors que le poète n'avait que 17 ans, avait pour fil conducteur le désir de liberté.

Un spectacle avec Podalydès, Bonnaffé, et l'accordéoniste Daniel Mille

Le comédien, metteur en scène et sociétaire de la Comédie-Française Denis Podalydès devait mettre en scène et jouer avec Jean-Louis Trintignant et Jacques Bonnaffé cette "conversation à trois voix" sur les mots d'Arthur Rimbaud, Jules Laforgue, Guillaume Apollinaire, Boris Vian, Robert Desnos ou encore Jacques Prévert. Le compositeur et accordéoniste Daniel Mille devait accompagner les trois comédiens. Les répétitions devaient commencer en février.