Intermittents : journée "Culture morte" de protestation en Midi-Pyrénées

Par @Culturebox
Publié le 02/06/2016 à 14H40
Les intermittents contre la loi du travail le 28 avril, ici à Strasbourg.

Les intermittents contre la loi du travail le 28 avril, ici à Strasbourg.

© CITIZENSIDE / CLAUDE TRUONG-NGOC / CITIZENSIDE

La Coordination des intermittents et précaires du spectacle a organisé ce jeudi 2 juin une journée "culture morte" en Midi-Pyrénées. Selon un communiqué reçu par l'AFP, ses membres ont rejoint à Toulouse la manifestation nationale contre la loi du travail.

Ils protestent contre le refus du Medef, de la CFDT, CFE/CGC et CFTC d'entériner l'accord passé le 28 avril dernier. Cet accord, qualifié d'historique" et approuvé par la partie patronale (Fesac) et plusieurs syndicats, prévoit notamment d'assouplir les conditions d'affiliation au régime des intermittents.

Fermeture d'un grand nombre de salles  de spectacle à Toulouse

Lors d'une rencontre le 30 mai, les syndicats cités avaient finalement "désavoué l'accord", souligne le communiqué des intermittents qui évoque "une trahison" de ces organisations envers leurs branches signataires de l'accord. Les intermittents et précaires devaient retrouver jeudi 2 juin en fin de matinée devant le Palais de Justice de Toulouse les manifestants opposés à la loi el-Khomri. Aucun de leurs responsables n'était joignable par téléphone.

Lors d'une réunion le 31 mai, les intermittents et précaires du spectacle avaient appelé à une "journée culture morte" en Midi-Pyrénées et à la fermeture des salles de spectacle. Le TNT de Toulouse en est jeudi à sa 36e journée d'occupation tandis que plusieurs théâtres et salles de spectacles ont annoncé leur participation à cette journée.