VIDEO. François Morel, l'homme qui sait "chanter le fromage"

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/03/2016 à 18H58, publié le 17/03/2016 à 16H29

François Morel a été repéré par les défenseurs des AOC pour sa délicieuse chronique 'l"ivresse du Pont-l'Evêque" sur France Inter dans laquelle il évoquait son addiction fromagère. Sa réaction au micro de Jacques Perrote de France 3 Normandie est tout aussi drôle.

De passage à Mondeville (Calvados) pour son spectacle "Hyacinthe et Rose", François Morel a été nommé  "premier ambassadeur de l'AOC". Une distinction souriante qui célèbre les personnalités qui ont oeuvré pour la défense des AOC et AOP. Un festival sur ce thème est même organisé le 30 avril et le 1er mai à Cambremer

Le comédien a ainsi été remercié pour sa succulente chonique sur France Inter durant laquelle il ventait "l'ivresse du Pont Eveque" et comparait l'addiction fromagère à "une drogue dure".

Invité très solennellement pour la remise du prix, il a toutefois avoué "être un imposteur" : "Jaime bien la campagne mais je n'y connais rien ! En ville on me prend pour un paysan parce que j'ai une espèce de lenteur dans ma façon de parler mais à la campagne on se rend compte que je suis absolument nul. Je ne suis capable que de parler de ma campagne... à laquelle je suis quand même attaché."

François Morel sera bientôt de retour sur scène avec un nouveau spectacle : "La vie, titre provisoire"  qui sera à l'affiche du Théâtre du Rond Point à partir d'octobre.