Pauline Koehl balance tout, au Théâtre du Marais

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/04/2017 à 10H54, publié le 27/03/2017 à 11H50
Pauline Koehl balance tout

Pauline Koehl balance tout

© Steve Bouteiller

Avec humour et dérision, voici une trentenaire qui ne mâche pas ses mots pour décrire les différentes facettes de la vie d’une femme d’aujourd’hui. Coups de cœur et coups de gueule, illusions et désillusions, Pauline Koehl se livre sur la scène du Théâtre du Marais à Paris, tous les mardis à 20h30.

Une femme libérée

Faut-il souffrir pour être une artiste accomplie ? A peine arrivée sur scène, Pauline Koehl interpelle le public et semble un peu déçue de ne pas avoir été une incomprise écorchée vive plus jeune. Histoire d’avoir un passé difficile à raconter plus tard ! Voilà même que la Toulousaine reproche à ses parents de l’avoir encouragée à devenir comédienne. Mais que l’on se rassure, "Popo" a beaucoup de chose à balancer. Il est même assez étonnant de découvrir une jeune femme qui se livre avec autant de naturel : les relations parents/enfants, le sexe, la quête de l’amour ou de la consécration artistique. Et toujours avec une grosse dose d’autodérision.
 
  Pauline Koehl © Steve Bouteiller

Entre calembours et alexandrins 

Il suffit de l’entendre nous expliquer les mystères du plaisir masculin pour comprendre qu’elle ose tout ! En professeur d’anglais maniaco-dépressive elle est aussi plus vraie que nature. Son immersion dans la télé-réalité est également criante d’authenticité. Une heure durant, Pauline Koehl assume une galerie d’auto-portraits sans retenue. Avec beaucoup de talent et sur un rythme infernal, elle joue avec les mots, déclame en alexandrins avec autant de joie et de finesse qu’elle lâche ses tirades comiques. Pour le plus grand bonheur des spectateurs son énergie est particulièrement communicative.
 
Pauline Koehl

Caméléon en talon 

Entre seul en scène et stand-up, telle une contorsionniste, le public découvre une artiste aux multiples facettes. Et si la tragédienne d’Andromaque est aussi expressive que l’humoriste, Pauline Koehl le doit certainement à sa passion pour le théâtre. A 8 ans la Toulousaine fait ses premiers pas sur les planches pour ne plus jamais les quitter. Elle quittera seulement sa région natale pour la capitale et suivre un double cursus théâtre et cinéma. De l’écriture de sketchs naitra peu à peu son spectacle d’aujourd’hui. Le premier. Un one (wo)man show programmé depuis un an et demi déjà avec succès à Paris mais aussi en tournée. Repérée par Philippe Aris et A2 Productions, la trentenaire sait aussi jouer avec les codes de sa génération : ses fans peuvent désormais la retrouver sur sa chaine Youtube.

Pauline Koehl balance tout, y compris des vidéos avec humour et dérision. Elle se lâche et son spectacle respire la santé. Un privilège à partager.