Olivier Saladin : comédien, militant et Normand ou inversement...

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/03/2017 à 16H59, publié le 23/03/2017 à 15H11
Entre deux représentations de sa pièce "Ancien Malade des Hopitaux de Paris, le comédien Olivier Saladin revient chez lui, à Rouen 

Entre deux représentations de sa pièce "Ancien Malade des Hopitaux de Paris, le comédien Olivier Saladin revient chez lui, à Rouen 

© France 3 / Culturebox

Il parcourt la France entière pour jouer le texte de Daniel Pennac "Ancien malade des hôpitaux de Paris" mais Olivier Saladin revient toujours à sa Normandie natale. L'acolyte de François Morel dans les Deschiens a conservé sa bonhomie et reste en toutes circonstances un citoyen engagé.

Souvenez-vous, Olivier Saladin dans la série "Les Deschiens". Aux côtés de François Morel et de Yolande Moreau le comédien n'en finissait pas de déblatérer des discours interminables bien arrosés d'un p'tit coup de Gibolin. La série de Canal+ s'interrompt en 1996 mais tous les comédiens ont poursuivi leur chemin d'artistes.  

Depuis ses débuts, Olivier Saladin s'illustre aussi bien au cinéma qu'à la télévision ou au théâtre. Il comptabilise plus d'une vingtaine de films de cinéma, le double pour la télévision, il est actuellement seul en scène avec le texte de Daniel Pennac "Ancien malade des hôpitaux de Paris". Discret mais drôle et talentueux sur scène, Olvier Saladin est  aussi un citoyen engagé. Lors de son passage à l'Espace Philipe Auguste à Vernon, une équipe de France 3 l'a rencontré chez lui à Mont-Saint-Aignan.

Reportage : M. Libert / J. Begue / J. Ledoyen / R. Saint-Estève

Revoir ma Normandie

A Rouen, sur la place Saint-Marc, Olivier Saladin est comme un poisson dans l'eau. Après une grande tournée, ou un tournage de film c'est en Normandie que le havrais vient se ressourcer et se retrouver. "Les acteurs sont souvent des gens modestes et timides, il y a une violence à aller sur scène", livre-t-il. Le parcours d'Olivier Saladin est émaillé de bonnes rencontres. ll quitte l'école au collège, puis fait des petits boulots en France, en Allemagne et en faculté de médecine où il prend des cours de théâtre. Sa rencontre avec Alain Bézu, le fondateur du théâtre des Deux-Rives de Rouen est déterminante.

olivier saladin en scène © France 3 / Culturebox

Le comédien gesticulant

Avec son nouveau spectacle "Ancien malade des hôpitaux", Olivier Saladin livre avec brio "un seul en scène gesticulatoire". Dans le monologue écrit par Daniel Pennac, le comédien incarne un interne et une dizaine de personnages : Nicole, cardiologue bourgeoise et pédante, un pneumologue belge et aux oreilles poilues, ou encore un urologue sportif grand duc de l’hôpital… Le tout dans l’univers hospitalier, et sous les traits de l’humour et du burlesque. "Je ne le joue pas comme quelque chose de comique, je joue les vraies situations et c'est ainsi que les gens rient, car il lui arrive beaucoup de misère à cet interne qui doit gérer un patient aux symptômes illimités.... Ça fait beaucoup rire les gens", confie-t-il.

Une jolie planète 

Il a beau parcourir la France entière et participer à de nombreux tournages, Olivier Saladin continue de s'exaspérer des comportements malveillants. Car sur la planète Saladin, le ciel bleu a encore un petit peu de place. Juché sur sa mobylette jaune, le comédien se bat, à son échelle, pour l'environnement. Il ramasse les déchets dans la nature et milite dans l'association "Paysage de France" qui oeuvre pour la disparition des panneaux de publicité aux entrées des villes. "Quand on vit de laid tout le temps on en finit à penser laid", dit-il. Triste constat philosophique mais tellement proche de la réalite. 

Prochaines dates de "Ancien malade des hôpitaux de Paris" :
-  Lyon le samedi 25 mars 2017, Bourse Du Travail
- Carhaix Plouguer le samedi 8 avril 2017, Espace Glenmor
-  Pessac le mardi 11 avril 2017, Salle Le Galet
- Suresnes le samedi 22 avril 2017, Théâtre De Suresnes Jean Vilar