"30 ans (10 ans de thérapie)-Journal d'une éternelle insatisfaite", Nora Hamzawi cultive l'autodérision

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/12/2016 à 19H35, publié le 19/12/2016 à 12H20
L'humoriste Nora Hamzawi invitée sur le plateau de France 3 pour son livre "30 ans, 10 ans de thérapie"

L'humoriste Nora Hamzawi invitée sur le plateau de France 3 pour son livre "30 ans, 10 ans de thérapie"

© France 3 / Culturebox

L'humoriste et chroniqueuse radio, Nora Hamzawi se raconte aujourd'hui dans un livre intitulé "30 ans (10 ans de thérapie) - Journal d'une éternelle insatisfaite". Une auto-analyse acerbe en forme de journal intime où l'autodérision règne en maître. Invitée du journal de France 3 Paris Ile de France, la "trentenaire névrosée" raconte tous ses petits travers qui parlent un peu (beaucoup) de nous.

Nora Hamzawi n'en finit pas de déployer tous les talents pour regarder en face ses grands moments de solitude et bousculer ses petites névroses invasives. De la scène du République, aux ondes de France Inter, en passant par sa chronique hebdomadaire dans Grazia, elle trône aujourd'hui sur les tables des librairies.
 
Son livre, au titre on ne peut plus explicite, "30 ans (10 ans de thérapie) - Journal d'une éternelle insatisfaite" est sorti en novembre dernier aux Editions Mazarine. Invitée du journal de France 3 Paris Ile de France, elle évoque avec Jean-Noël Mirande cette nouvelle aventure. 

Autodérision sur la scène comme dans le livre

L'humoriste, qui se produit actuellement à Paris dans la salle Le République à Paris, excelle dans l'art de l'autodérision. Dans son ouvrage, elle approfondit sans complexes cet humour qu'elle a sur elle-même et démonte aussi tout ce qui l'exaspère. "La scène n'est pas du tout une thérapie. On est obligé d'avoir du recul, de l'autodérision et pouvoir rire de soi-même.", confie la chroniqueuse de France Inter.

Accroc à internet 

Dans ce journal d’une trentenaire névrosée qui flirte avec l'autoanalyse et l'autocritique, Nora Hamzawi offre un démontage en règle de toutes ses addictions. Internet. SMS, mails, facebook tout y passe y compris les sites de consultations médicales à distance. "Je donne plus souvent crédit à Doctissimo qu'à mon généraliste ce qui est un vrai problème pour lui et pour moi", avoue la comédienne un brin hypocondriaque. 


Le fléau des "mères-copines" 

"Ce que je trouve difficile à la trentaine, c'est que souvent on se rend compte qu'on n’est pas du tout l'adulte qu'on imaginait être", affirmait l'humoriste Nora Hamzawi lors d'une interview sur le plateau du Grand Soir 3. Du haut de ses 30 ans, Nora Hamzawi joue sur cette ambiguïté entre la fin de l'adolescence et le passage à l'âge adulte. Une évolution difficile qu'elle note aussi chez certaines femmes de 60 ans. "J'ai un problème avec les 'mères-copines', qui viennent en soirée et qui veulent se faire un petit tatouage, je trouve ça gênant", confie-t-elle sur le plateau de France 3
Livre Nora Hamzawi © Editions Mazarine

Sur la scène du République à Paris, son show "Nora Hamzawi" fait salle comble depuis deux ans. Il est prolongé jusqu'au mois d'avril 2017. 

-> Lire un extrait de "30 ans (10 ans de thérapie) - Journal d'une éternelle insatisfaite" aux éditions Mazarine