Le conte de fées d’Ahmed Sylla

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/01/2013 à 14H07, publié le 26/01/2013 à 16H20
"A mes délires", le premier one man show d'Ahmed Sylla.

"A mes délires", le premier one man show d'Ahmed Sylla.

© DR

Si son nom ne vous dit encore rien, ça ne devrait pas durer. En à peine deux ans, Ahmed Sylla est devenu l’une des étoiles montantes de la scène humoristique. Révélé dans « On n’demande qu’à en rire » sur France 2, le jeune artiste est actuellement sur la scène du Petit Palais des Glaces à Paris, pour son premier one man show.

Reportage : J.-M. Pitte / N. Tahar / N. Dalban / D. Vassy

Tout est allé très vite pour Ahmed Sylla. En 2010, son frère poste l’un de ses sketches sur Internet. Repéré par le producteur Samba Kanté, le jeune homme qui n’a alors que 20 ans intègre la troupe du Samba Show. Des premiers pas sur scène qui lui permettront de se produire dans les plus grandes salles parisiennes avant de passer à l’étape supérieure : en 2011 il passe le casting pour l’émission « On n’demande qu’à en rire » présentée par Laurent Ruquier sur France 2. Le succès est immédiat.

"A mes délires" : son premier one man show

Aujourd’hui Ahmed Sylla vole de ses propres ailes. Il est la vedette de son premier one man show au Petit Palais des Glaces de Paris, un spectacle prolongé jusqu’au 12 mai 2013. Les anecdotes sur son enfance de fils d’immigré sénégalais y font merveille. Ahmed parle de tout, même des sujets les plus durs mais toujours avec bienveillance et bien sûr avec humour. Sur son site internet, le jeune artiste a d’ailleurs cité l’une de ses idoles, Raymond Devos qui résume bien sa philosophie : « Du moment qu’on rit des choses, elles ne sont plus dangereuses ».