Jean-Marie Bigard à Festifemmes, une présence qui agace

Par @Culturebox
Mis à jour le 17/02/2016 à 15H25, publié le 17/02/2016 à 15H16
Jean-Marie Bigard dans "Nous les femmes", son 1er one-woman-show !

Jean-Marie Bigard dans "Nous les femmes", son 1er one-woman-show !

© France 3

Eliane Zayan, l'organisatrice de Festifemmes, festival réputé à Marseille pour ses spectacles d’art et d’humour au féminin a pensé faire un bon coup en invitant Jean-Marie Bigard pour sa soirée de gala. Mais des élus socialistes marseillais et des féministes contestent ce choix, rappelant que l’humoriste est l’auteur du sketch "Le lâcher de salopes".

Reportage France 3 Provence-Alpes : C. Lacroix, G. Guerin, V. Blanc et M. Morand
Même s'il entre sur scène en affirmant : "C'est mon 1er one-woman-show", Jean-Marie Bigard peut-il pour autant bien représenter les femmes ? Pour Eliane Zayan l’organisatrice de Festifemmes, festival marseillais d’art et d’humour au féminin, la réponse est claire : c’est oui !

Dans ce nouveau spectacle « Nous les femmes », il se met dans la peau d’une femme, explique-t-elle. Il vit ce qu’une femme vit au quotidien jusqu’à la grossesse et à la fin, il leur dit : « Bravo vous êtes les plus fortes ! ». Pour moi c’est un bel hommage". 
 

Autre personnage féminin pour Jean-Marie Bigard

Autre personnage féminin pour Jean-Marie Bigard

© France 3
Mais pour des élus socialistes et des féministes comme Audrey Gatian de "Osez le féminisme 13", c’est aussi clairement non !

Jean-Marie Bigard, dit-elle est l’auteur (avec Laurent Baffie .NDLR) de sketchs qui ont fait sa notoriété comme « Le lâcher de salopes » donc on était sur quelque chose qui était très très insultant pour les femmes. On est toujours dans cet humour qui se veut gras, machiste".

Et les opposants de l’humoriste invité de la soirée de gala le 8 mars, journée de la femme, s’appuient aussi sur d’autres arguments pour contester la présence de Jean-Marie Bigard. Ils reprochent à Eliane Zayan d’avoir reçu des subventions de la ville.

"Faux, répond l’intéressée : Je paye le spectacle, Jean-Marie Bigard sera payé avec la billetterie, je paye le Silo (la salle de spectacle) et je n’ai pas eu de subventions parce que j’en n‘en ai pas demandé".
Eliane Zayan défend depuis 21 ans les jeunes talents féminins

Eliane Zayan défend depuis 21 ans les jeunes talents féminins

© France 3

Un arrière-plan politique

L’affaire quitte aujourd’hui le terrain de la polémique idéologique ou éthique pour prendre une tournure plus politique. Selon Benoit Payan, conseiller municipal PS de Marseille, Eliane Zayan qui est une ancienne adjointe UMP à la mairie envisagerait des poursuites à son encontre. Et ce matin, il ajoute  dans le quotidien La Marseillaise

Quand une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint, je persiste à dire que l'argent public peut être mieux utilisé que dans le soutien à l'un des humoristes les mieux payés de France, auteur du "lâcher de salopes".

Pas de polémique pour le public qui a acheté toutes les places

Pas de polémique pour le public qui a acheté toutes les places

© France 3

Depuis 21 ans dans le cadre de ce festival Festifemmes, Eliane Zayan donne leurs chances à de jeunes talents. Quant au public, il répond présent et malgré la polémique qui peut-être n’agitera que le monde politico-médiatique local, le festival affiche complet. Tous les billets ont été vendus.