"Caroline Vigneaux quitte la robe" du tribunal à l'Olympia

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/04/2016 à 17H19, publié le 15/04/2016 à 16H43
Ancienne avocate, Caroline Vigneaux quitte la robe sur la scène de l'Olympia les 22 et 23 avril et poursuit sa tournée en France

Ancienne avocate, Caroline Vigneaux quitte la robe sur la scène de l'Olympia les 22 et 23 avril et poursuit sa tournée en France

© Culturebox

L'ancienne avocate devenue humoriste, Caroline Vigneaux "quitte la robe" à l'Olympia les 22 et 23 avril 2016 et poursuit en tournée dans toute la France jusqu'en décembre 2016.

Caroline Vigneaux a quitté la robe... d'avocate. En 2007, elle opère un virage à 360° et décide de devenir humoriste. Une décision qui surprend ses proches, ses confrères et ses collègues.

Après quelques années de galère, son one woman show "Caroline Vigneaux quitte la Robe" a gagné le coeur des directeurs de salles. Elle sera prochainement sur les planches de l'Olympia.

Reportage : Jean Laurent Serra, Nicolas Métauer


Le déclic

Elle en rêve depuis des années, depuis neuf ans exactement. En 2007, la jeune avocate brillante issue "d'un milieu plutôt bourgeois plutôt catho", décide de quitter la robe et de laisser tomber le barreau.
Le déclic vient de la perte d'un être cher. A la mort de son grand-père, la jeune femme comprend que la vie est faite pour être vécue pleinement et que son désir profond, c'est de faire de la scène. 
 

J'ai réalisé un truc tout bête.  Mais on va mourir ! J'ai perdu mon grand-père et le jour où je l'ai perdu j'ai réalisé que ça allait m'arriver, j'ai compris qu'il fallait en profiter (...). Je me suis dit 'j'ai le droit de changer'.

Caroline Vigneaux

En haut de l'affiche 

Après de nombreuses petites salles, parfois vides, parfois peu réactives, Caroline Vigneaux va embrasser un mythe du spectacle vivant parisien. Car si les débuts n'ont pas toujours été faciles, elle rencontre désormais le succès et sera les 22 et 23 avril à l'Olympia, "la réalisation d'un rêve", dit-elle.

Ca fait longtemps que mon égo est mort. Le sage disait : c'est bien d'être en haut de la montagne mais le plus kiffant c'est le chemin pour y arriver
 

vigneaux olympia © France 3 / Culturebox

Toujours inspirée par la cour

Pour la jeune humoriste, le théâtre a toujours fait partie de sa vie. A peine diplômée, elle s'inscrit dans la troupe de théâtre de L’union des jeunes avocats, qui écrit des sketches sur la vie du barreau de Paris. Et l'attraction de la scène devint plus forte que le reste.

Dans son one woman show, Caroline Vigneaux revient sur son ancienne vie d'avocate, évoque les problèmes familiaux ou financiers générés par sa brusque reconversion.

Elle y aborde également d'autres sujets existentiels, osant les excès les plus bluffants, diabolisant son visage angélique. 
 

Vigneaux grimace © France 3 / Culturebox / capture d'écran

Après l'Olympia Caroline Vigneaux poursuit sa tournée dans toute la France