Hair, version 2011, déclare la guerre au sida

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 02/04/2011 à 10H53
Hair, version 2011, déclare la guerre au sida

Hair, version 2011, déclare la guerre au sida

© Culturebox

Allégorie des années 60 et du mouvement "Peace and Love", la comédie musicale Hair, créée à Broadway en 1967 et deux ans plus tard à Paris, est de retour à l'affiche en France dans une nouvelle version qui déclare la guerre au sida, en prônant toujours l'amour, mais avec préservatif. Sur la scène du théâtre du Gymnase jusqu'au 16 avril 2011, avant une tournée au printemps et une autre salle parisienne à l'automne.

Hymne à la paix, à la tolérance et à la liberté sexuelle, plaidoyer contre la violence, la haine et le racisme, Hair 2011 n'a rien perdu de son message initial, au rythme des célèbres chansons, certaines actualisées et revisitées, dont "Let the sun shine" et "Aquarius" reprises en choeur par les spectateurs. Principale évolution depuis les années soixante : la nécessité absolue d'amours protégées est martelée en textes et en chansons. La production a d'ailleurs décidé de reverser à Sidaction un tiers des bénéfices de l'exploitation du spectacle parrainé par Line Renaud et Pierre Bergé. "Le pire aujourd'hui est que faire l'amour est devenu une guerre plus insidieuse que toutes les autres. Il faut s'armer d'un préservatif avant de s'offrir librement à l'autre. Le sida est venu polluer la seule liberté qui nous restait", souligne le metteur en scène et adaptateur Sylvain Meyniac. "Hair redevient un message vital pour tous, d'utilité publique". Site du spectacle et calendrier de la tournée : www.faiteslamour.fr

- A voir aussi sur Culturebox :
- D'autres vidéos de la comédie musicale Hair
- Vive-la-fin-du-monde-avec-les-Sea-girls-à-la-nouvelle-Eve
- Après-tournée-d'Amalric-le-cabaret-New-Burlesque-séduit-la-Cité-Internationale