Festival Chés Wèpes en Picardie : le conte révélateur de l'identité régionale

Par @Culturebox
Mis à jour le 03/07/2013 à 17H09, publié le 03/07/2013 à 17H08
Affiche du festival Chés Wepès 

Affiche du festival Chés Wepès 

© DR

A l'instar de la Bretagne, la Corse ou le Pays Basque, La Picardie est une terre issue d'une tradition millénaire, où l'identité se transmet de génération en génération. Pour mettre en avant la culture et la langue picarde, L'Agence Pour le Picard d'Amiens organise chaque année le festival "Chés Wepès", qui se prolonge jusqu'au 10 juillet dans les communes de la Somme. Focus sur l'évènement.

En picard, "Chés Wèpes", c'est les guêpes. Mais par son double sens, un "wèpe" désigne aussi un personnage attachant, et boute-en-train. C'est bien le cas de ces trois conteurs picardisants venus répandre la bonne parole à travers des stages d'initiation à cet art si noble. Si la parole est d'or, le Picard attentif mérite au moins la médaille d'argent. 
 
Reportage de Y. Malgras, B. Henrion, C. Delangle
Il y a Eric Wattiez, conteur du Hainaut belge, Laurent Devime, conteur de Picardie et Arleen Thibault, l'exhubérante Canadienne qui nous prouve encore une fois que les contes, ce n'est pas que pour les enfants. Tous trois animent un petit stage pour les personnes désirant s'intitier au plus beau métier du monde, celui de passeur d'histoires. Des histoires du terroir, bien sûr.

Vous pourrez retrouver Arleen Thibault et Laurent Devime dans le spectacle théâtral "Les conteurs se mettent à table !" le 5 juillet à 20 h 30 à Naours.
La conteuse québécoise Arleen Thibaut

La conteuse québécoise Arleen Thibaut

© DR
Le festival "Chés Wèpes - ch'festival picard Bocage Hallue 2013" propose également nombre de manifestations créatives et musicales ainsi que des stages autour de l'apprentissage de la langue picarde et de la fabrication de marionnettes.
Découvrez la programmation détaillée du festival.