Le monastère royal de Brou prend les "Couleurs d’amour"

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 16/08/2016 à 12H11
Spectacle monastère de Brou © Capture d'écran France 3/Culturebox

Le monastère de Brou s’illumine à Bourg-en-Bresse (Ain) les trois derniers jours de la semaine jusqu’au 17 septembre. Un son et lumière raconte la belle histoire d’amour entre Marguerite d’Autriche et Philibert le Beau à l’époque de la Renaissance.

Les « Couleurs d’amour » ! Peut-on rêver plus joli titre pour ce spectacle son et lumière proposé cet été au monastère de Brou à Bourg-en-Bresse dans l’Ain ? Chaque jeudi, vendredi et samedi à la nuit tombée, les façades de l’église et des trois cloîtres de ce chef-d’œuvre du gothique flamboyant se transforment en spectacle de son et lumière pour raconter l'une des plus belles, et des plus courtes, histoires d’amour.

En 1501, Philibert II de Savoie se remarie avec Marguerite d’Autriche, fille de l’empereur Maximilien 1er du Saint-Empire romain germanique et marraine de Charles Quint. La jeune et belle princesse n’a que 21 ans, elle rendra fou amoureux Philibert et aura une grande influence sur son duc et prince de mari.

Reportage : France 3 Rhône-Alpes / F. Bouyablane / T. Swiderski / F. Gramond 

Mais comme beaucoup d’histoires d’amour, celle de Marguerite et Philibert est courte (3 ans). La jeune duchesse de Savoie sera veuve à 24 ans. Elle décide alors de faire construire aux portes de Bourg-en-Bresse un monastère royal pour abriter trois somptueux tombeaux: ceux de son mari, de sa belle-mère (Marguerite de Bourbon) et le sien.                                                                                                                                                                                              
Le monastère royal de Brou est classé parmi les monuments préférés des Français. L’an dernier, le spectacle son et lumière a attiré 25 000 spectateurs.

Son et lumière « Les couleurs d’amour », le jeudi, vendredi et samedi à la tombée de la nuit, au monastère royal de Brou (Bourg-en-Bresse) jusqu’au 17 septembre 2016.