Des écharpes blanches à Saint-Germain-des-Prés pour José Artur

Par @Culturebox
Publié le 07/02/2015 à 14H21
José Artur en 2009, avec sa célèbre écharpe blanche

José Artur en 2009, avec sa célèbre écharpe blanche

© Baltel / SIPA

Pierre Bouteiller, Claude Villers, Patrice Blanc-Francard....: le monde de la radio des années Pop Club s'est retrouvé samedi à l'église Saint-Germain-des-Prés à Paris pour un dernier adieu à José Artur, le créateur de cette émission culte qu'il a animée pendant 40 ans.

Des acteurs comme Pierre Santini, Myriam Boyer, Patrick Préjean ou Catherine Salviat étaient aussi présents pour cet hommage à l'animateur, également comédien, qui recevait dans la dernière heure du Pop Club de minuit à une heure ceux qui venaient de quitter les scènes parisiennes.
 
Sur le parvis de Saint-Germain-des-Prés, la belle voix de José Artur invitait les passants, les amis et les anciens collègues à entrer dans l'Eglise : "Aussi surpris que vous, José vous attend à l'intérieur", prévenait une affiche. Une grande photo de l'animateur décédé le 24 janvier et une couronne de fleurs blanches accueillaient le visiteur.
 
Hommage silencieux pour un grand bavard
 
L'hommage à cet homme si bavard était silencieux, sans prise de parole mais ses anciens compères de France Inter semblaient heureux de se retrouver. Ils avaient tous respecté la consigne donnée par son fils : porter une écharpe blanche comme celle que José Artur arborait le plus souvent.
 
"C'était mon papa radiophonique. Je suis rentré à France Inter j'avais 19 ans et demi. C'était un grand maître de l'impertinence, un professeur de vie. Il m'a appris les grands vins, la grande cuisine", a confié Claude Villers à l'AFP.
 
"José, c'était une formidable école d'animation. Ce n'était pas un sniper comme certains aujourd'hui. Ses piques voulaient dire quelque chose, ses bons mots n'étaient jamais gratuits", s'est souvenu Patrice Blanc-Francard, qui était chargé de la programmation musicale du Pop Club avec une liberté totale.
 
Pierre Santini salue une figure qui a servi le théâtre
 
"C'était l'époque du système ABC, A pour Artur, B pour Bouteiller, C pour Chancel. Nous étions amis. Je suis le dernier", a confié un peu tristement Pierre Bouteiller, qui a fêté en décembre ses 80 ans.
 
L'actrice Catherine Salviat se rappelle "avoir fait le Pop Club à chaque  fois" qu'elle était sur scène. "C'était un amoureux du théâtre. Il adorait la Comédie-Française". Même reconnaissance chez Pierre Santini : "C'est une des figures qui a le mieux servi le théâtre, qui nous a le mieux aimés".
 
Auditrice fidèle pendant des années, Anne-Marie est venue de sa banlieue. "Il n'avait qu'un seul défaut, il parlait trop. Je n'avais pas la télévision. C'était une émission qui avait son cachet", s'est souvenue cette femme de 70 ans.
 
José Artur est décédé le 24 janvier à l'âge de 87 ans, à la suite d'un accident vasculaire cérébral. Il avait créé "Le Pop Club" en 1965 sur France Inter.