Des artistes aux côtés des salariés d'ArcelorMittal

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 05/03/2012 à 16H11
Bernard Lavilliers lors d'un concert de soutien aux salarié d'ArcelorMittal à Florange, le 16 décembre 2011

Bernard Lavilliers lors d'un concert de soutien aux salarié d'ArcelorMittal à Florange, le 16 décembre 2011

© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN/AFP

De nombreux artistes et chroniqueurs de presse ont fait part de leur soutien aux salariés d'ArcelorMittal, a indiqué Pascal Jaskula, responsable de La Passerelle, le centre culturel municipal de Florange (Moselle), où les métallos d'ArcelorMittal se battent pour le redémarrage des hauts-fourneaux de leur aciérie.

Le 12 mars, Guy Bedos viendra apporter son soutien aux métallos lorrains alors que doit se tenir à Metz un comité d'entreprise extraordinaire, a-t-on appris auprès de la CGT. Dans les années 70 et 80, l'humoriste s'était produit à de nombreuses reprises en Lorraine pour les syndicats et les comités d'entreprise de la sidérurgie.

Bernard Lavilliers, qui était venu le 16 décembre, Didier Porte, Edouard Baer, François Rollin, Sophia Aram, Antoine de Caunes et Régis Mailhot figurent notamment sur la liste de soutien au liste de soutien métallurgistes.

Le chroniqueur Guy Carlier consacre par ailleurs aux ArcelorMittal son "papier" paraissant chaque lundi dans le magazine "Télé 2 Semaines". Rappelant qu'il avait fait ses premiers pas sur scène à Florange, il fait notamment part du "projet" que, selon lui, le patron du groupe sidérurgique Lakshmi Mittal aurait pour la vallée de la Fensch.

"Lorsqu'il aura fermé l'aciérie, comme pour les rides, les dents et les cheveux, les gens n'auront plus les moyens de s'offrir des soins intellectuels car il n'y aura plus non plus de théâtre à Florange", écrit-il.