Sélectionner votre région

  • area1
  • area2
  • area3
  • area4
  • area5
  • area6
  • area7
  • area8
  • area9
  • area10
  • area11
  • area12
  • area13
  • area14
  • area15
  • area16
  • area17
  • area18
  • area19
  • area20
  • area21
  • area22
  • area23
area1area2area3area4area5area6area7area8area9area10area11area12area13area14area15area16area17area18area19area20area21area22

Art et culture : les meilleurs antidépresseurs des Toulousains !

Par Céline Pauilhac @Culturebox
Mis à jour le 23/02/2013 à 20H24, publié le 23/02/2013 à 17H08
Un couple s'embrasse lors d'une exposition au musée des "Abattoirs" de Toulouse (2012)

Un couple s'embrasse lors d'une exposition au musée des "Abattoirs" de Toulouse (2012)

© LANCELOT FREDERIC/SIPA

"C'est la crise!" nous martèle-t-on à longueur de journée... Et notre moral en prend un coup ! Inutile de consulter un docteur : visiter un musée, voir un ballet ou écouter un concert semble bien plus indiqué. A en croire les artistes toulousains, la culture demeure la plus douce des médecines.

"L'art est un effort pour créer, à côté du monde réel, un monde plus humain", assurait le romancier André Maurois. Ce ne sont pas les artistes Kader Belarbi, Kiko Ruiz et Jean-Guy Olive, rencontrés à Toulouse par France 3 Midi-Pyrénées, qui le contrediront. La danse, la musique, le lien avec le public, sont pour eux (et pour nous ?) une source de bonheur intense. Un puissant cocktail anti-déprime !

Reportage de S. Mörch, A. Poisson, J-P. Duntze, V. Beaulieu, A. Amsili