Culturebox le Mag n°26 : au menu "Les oubliés", Vermeer et Gaston Lagaffe

Par @Culturebox
Mis à jour le 14/03/2017 à 16H16, publié le 06/03/2017 à 16H29
Leila Kaddour

Leila Kaddour

© JJ Buty / France Télévisions

Cette semaine, Leila Kaddour vous conseille des films : "20th Century Women", le retour de "Trainspotting" et surtout "Les oubliés". Au musée : allez voir Vermeer, Valentin de Boulogne et... Gaston Lagaffe ! Et écoutez Michel Legrand et une nouveauté, Tess. Retrouvez l'actualité culturelle dans le magazine Culturebox les samedi à 11h40 et dimanche à 16h40 sur france info TV.

 

Au cinéma avec "Patients", "20th Century Women" et "Les oubliés"
Un grand coup de coeur de Leila Kaddour pour commencer : le film "Patients", histoire d'un jeune homme, Benjamin, contraint après un grave accident de rester une année durant dans un centre de rééducation. C’est en partie ce qui est arrivé au slameur Grand Corps Malade qui coréalise ce film avec Mehdi Idir. Pascale Deschamps vous en dit plus.

Autre film à l’affiche : "20th Century Women", nouveau long métrage de Mike Mills qui
raconte le destin de trois femmes aux Etats-Unis dans les années 70 où le féminisme était
frémissant. Un film engagé au casting sans faute. Nathalie Hayter en donne les clés.

Enfin Leila évoque avec Daniel Wolfromm, grand spécialiste Histoire à Culturebox, "Les oubliés", film germano-danois de Martin Zandvliet. Un film qui s'intéresse à un moment de l'histoire de l'immédiat après-guerre totalement occulté : en 1945, au Danemark, de très jeunes prisonniers allemands, des recrues de la Wehrmacht à peine sorties de l'adolescence, ont été réquisitionnés pour déminer ce qui avait été laissé par leur propre armée, risquant leur vie à tout moment. Après un long travail d'enquête historique, Martin Zandvliet montre, hors de toute vision manichéenne, des très jeunes gens dans une situation de détresse absolue. Cette histoire se déroule sur les plages danoises où les Allemands croyaient qu'allaient débarquer les Alliés, mais la France a également eu près de 4000 soldats prisonniers allemands affectés au déminage dont 1800 sont morts.
 

Cinéma la suite avec "T2 Trainspotting", puis au Louvre avec les expos Vermeer et Valentin de Boulogne 
Souvenez-vous : en 1996, on découvrait "Trainspotting", devenu depuis un film culte, et par la même occasion un jeune réalisateur prometteur, Dany Boyle et un comédien, Ewan McGregor qui se révèlera lui aussi incontournable. Vingt ans après, Mark Renton, et sa bande de copains d'Edinbourg, losers et voleurs sont de retour ! Alors, le tome 2 : on y va, ou on n' y va pas ? La réponse avec Sabine Gorny.

Leila Kaddour vous emmène ensuite voir l’exposition-événement consacrée à Vermeer. 12 tableaux parmi les 36 attribués au grand maître hollandais sont rassemblés au Louvre : des toiles bien connues, parmi lesquels "La laitière" qui attire les foules. Marie Berrurier vous explique tout. Et après avoir vu Vermeer, profitez de votre présence au Louvre pour découvrir Valentin de Boulogne, un peintre français du 17e siècle. Son nom ne vous dit peut-être rien et pourtant il fut très connu et cité en référence par Courbet et par Manet. Son style, assez proche de celui de Caravage, est emprunt de réalisme : Valentin de Boulogne peint le plus souvent le quotidien des tavernes et des cabarets ou alors le religieux comme dans ce "David et Goliath" qui ouvre la rétrospective. A ne pas rater !
 

"L'esprit français" à la Maison Rouge, Gaston Lagaffe à Beaubourg, le très jeune peintre Jules Milhau en galerie, et Stefan Zweig réédité chez Buchet-Chastel
Expositions, la suite : direction La Maison Rouge, à Paris avec un reportage de Jean-Noël Mirande. L’exposition du moment met en exergue "l’esprit français" des années 70 et 80, un esprit anticonformiste incarné par Hara Kiri ou encore la muse transexuelle Marie France. Autre esprit décalé, celui de Gaston Lagaffe qui fête ses 60 ans d'existence : un doux rêveur, un héros sans emploi qui accumule les bourdes mais qui n’a rien d'un réel fainéant ! C’est à la bibliothèque du Centre Pompidou, visite avec Nicolas Lemarignier. Enfin Jules Milhau a 16 ans et il a un talent fou : ses oeuvres sont déjà exposées en galerie et la majorité a déjà trouvé acquéreur. Pascal Barbes et Pierre Trouillet l’ont rencontré pour vous.


Littérature, avec la réédition d’une oeuvre méconnue de Stefan Zweig : l’écrivain autrichien si habile à sonder l’âme humaine s'était attaqué en 1939 à la figure de Tolstoï, mais à l'époque le texte avait été interdit en France pour cause d’occupation allemande... Vous pouvez le trouver à présent aux éditions Buchet Chastel.
 

Musique : Michel Legrand se remet au classique et nous, on découvre Tess !
Qui n'a pas pensé à lui lors du succès mondial de "La La Land" ? Michel Legrand : l’homme aux 200 musiques de films et aux trois Oscars, qui a travaillé avec Agnès Varda, Jean-Luc Godard et surtout Jacques Demy, avec qui il a inventé la comédie musicale à la française. Michel Legrand revient avec un album, et ce sont cette fois des concertos classiques, et un ciné concert, le tout avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Valérie Gaget vous raconte. On reste dans l’univers de la musique pour terminer : Eric Cornet nous fait découvrir une jeune chanteuse réunionnaise repérée sur Internet, Tess, qui prépare aujourd'hui son premier album dont la sortie est prévue pour septembre prochain.