Oliver Twist : des coulisses à la scène de la salle Gaveau

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/10/2016 à 16H27, publié le 26/09/2016 à 16H02
La salle Gaveau méconaissable à l'occasion du spectacle Oliver Twist.

La salle Gaveau méconaissable à l'occasion du spectacle Oliver Twist.

© PiNGOUiN

C’est une grande première : la salle Gaveau, lieu bien connu des amoureux de la musique classique accueille jusqu’au 30 octobre (voire janvier 2017 selon nos informations) une comédie musicale tirée du chef-d’oeuvre de Charles Dickens, "Oliver Twist". La configuration des lieux a nécessité des trésors d’ingéniosité de la part des équipes techniques qui ont visiblement réussi leur pari.

L'histoire d'Oliver Twist sortie de l'esprit de Dickens est devenue, en 2016, un musical débordant d'énergie.

Nicolas Lemarignier et Guillaume le Goff ont suivi la préparation de cet événement depuis le mois de juin dernier. Les danseurs en répétition, les costumes en création. Plongée dans les coulisses d'Oliver Twist.

Reportage : N.Lemarignier, G.Le Goff, P.Leconte, N.Berthier, S.Auvray, G.Genot, L.Gieysse, A.Gentil

 
C’est une histoire universelle qui est autant d’actualité aujourd’hui qu’elle l’était à sa création en 1838. Oliver Twist raconte les mésaventures d’un orphelin qui parvient à s’en sortir à force de détermination. Un message d’espoir qui a séduit le metteur en scène Ladislas Chollat. Celui que l’on considère comme l’une des valeurs sûres du théâtre actuel (il a notamment remporté trois Molières en 2014 pour "Le Père" et a mis en scène la pièce à succès "Momo" avec Muriel Robin) n’en est pas à son coup d’essai en matière de comédie musicale : en 2015 il a dirigé la troupe de "Résiste", le spectacle basé sur l’œuvre de France Gall et Michel Berger.
Nicolas motet alias Oliver Twist dans la misère de l'orphelinat.

Nicolas motet alias Oliver Twist dans la misère de l'orphelinat.

© PiNGOUiN
Sur la scène de la Salle Gaveau, quinze comédiens chanteurs (associés à un orchestre de six musiciens) font le show. Un défi quand on connait la configuration des lieux. La salle parisienne inaugurée en 1907 a été pensée pour la musique classique. La scène au fond de laquelle trône un orgue monumental, est réduite : pas forcément l’idéal pour planter le décor. Les équipes techniques et notamment la décoratrice Emmanuelle Roy ont donc dû faire preuve d’imagination. Avec la complicité des comédiens (qui sont en permanence sur scène faute de vraies coulisses), un système de volets, trappes et trompe-l’œil reconstitue parfaitement le Londres du 19e siècle.
Visuellement réussie, la production bénéficie en outre d’une distribution talentueuse qui alterne passages théâtraux, chantés et dansés. Une distribution emmenée par Nicolas Motet, tout juste 16 ans, qui s’est fait connaître du grand public en accédant il y a deux ans aux demi-finales d’un célèbre télé-crochet.
Initialement programmé jusqu’au 31 octobre, Oliver Twist sera prolongé jusqu’en janvier 2017 Salle Gaveau avant une tournée en France, en Suisse et en Belgique à partir d’octobre 2017. La bande originale du spectacle est en vente depuis le 23 septembre. 

Reportage : J-L.Serra / G.Bezou / J-N.Espié / M.Bue