Nicole Croisille : "Irma la Douce, c'est Roméo et Juliette dans un autre contexte"

Par @Culturebox
Mis à jour le 18/11/2015 à 11H57, publié le 17/09/2015 à 18H24
Nicole Croisille et une image d'Irma la Douce

Nicole Croisille et une image d'Irma la Douce

© France 2 / Culturebox

A l'affiche du théâtre de la Porte Saint-Martin, la comédie musicale "Irma la Douce", est une reprise d'un succès des années 50 qui porta les mélodies de Marguerite Monnot jusqu'à Broadway. Quinze comédiens danseurs autour de Nicole Croisille et Lorant Deutsch font revivre les aventures amoureuses d'une prostituée et de son souteneur dans le Paris d'il y a 60 ans.

Comme le dit avec malice la chanteuse Nicole Croisille, l'une des têtes d'affiche de ce spectacle : "Irma la Douce, c'est Roméo et Juliette dans un autre contexte". A l'évidence, nous ne sommes plus dans la Vérone du XVIe siècle des Montaigu et des Capulet, nous évoluons dans le Paris canaille des années 50, un monde de gouapes, de proxénètes et de tapineuses. Pourtant, en commun entre les deux histoires, il y a l'amour, l'amour impossible, l'amour contrarié.

Les chansons doucement rétro de la comédie musicale évoquent l'histoire terrible de Nestor, souteneur tombé amoureux d'une de ses gagneuses, Irma, dite Irma la Douce. Or, s'il est un sentiment interdit dans ce milieu et entre ces gens, c'est bien celui de l'amour sincère et surtout gratuit. Irma travaille et travaille bien parce que c'est une femme pleine d'atouts et d'attraits. Alors de son côté Nestor souffre de la savoir constamment dans d'autres bras et veut la garder pour son "usage" exclusif, et à n'importe quel prix. La suite, c'est en chansons, en danses, en tableaux joyeux ou dramatiques.

Nicole Croisille invitée du 13h de France 2 

"Irma la Douce" a été créée à Paris en 1956 avant d'être adaptée en anglais et présentée sur une scène de Broadway. La comédie musicale a fait ensuite l'objet d'une adaptation cinématographique par Billy Wilder en 1963 avec la trépidante Shirley McLaine et Jack Lemmon.

Irma la Douce au Théâtre de la Porte Saint-Martin à Paris
Une comédie musicale d’Alexandre Breffort 
Avec Lorant Deutsch, Marie-Julie Baup, Nicole Croisille, Andy Cocq, Olivier Claverie, Fabrice de la Villehervé, Jacques Fontanel, Valentin Fruitier, Laurent Paolini, Claire Perot, Bryan Polach, Pierre Reggiani, Loris Verrecchia, Philippe Vieux. 
18 Boulevard Saint-Martin, Paris Xe
01 42 08 00 32