Jean-Luc Choplin fait ses adieux au théâtre du Châtelet

Par @Culturebox
Publié le 15/12/2016 à 16H04
Jean-Luc Choplin, directeur du Théâtre du Châtelet, ici en 2011.

Jean-Luc Choplin, directeur du Théâtre du Châtelet, ici en 2011.

© Bertrand Guay / AFP

Jean-Luc Choplin a fait ses adieux jeudi au Théâtre du Châtelet, dont il quitte la direction fin décembre. Il a dévoilé à cette occasion le détail des travaux qui vont entraîner la fermeture du théâtre en mars et jusqu'en septembre 2019, ainsi que la programmation hors les murs.

Le successeur de M. Choplin bientôt désigné

Le nom du successeur de M. Choplin, qui a fortement imprimé sa marque au théâtre parisien avec dix années de programmation éclectique, de la comédie musicale à l'opéra rock, n'est pas encore connu.

La maire de Paris Anne Hidalgo "fera une proposition dans les prochains jours au conseil d'administration", a indiqué lors d'un point de presse son adjoint à la culture Bruno Julliard, démentant que le choix soit déjà arrêté.

Selon France Musique, un binôme formé de la Britannique Ruth Mackenzie, qui dirige le Festival de Hollande, et de Thomas Prévost, gestionnaire financier de l'Opéra de la Monnaie à Bruxelles, aurait été choisi.

De son côté, Jean-Luc Choplin devient le programmateur de La Seine Musicale, oeuf de verre monumental qui ouvrira ses portes au printemps 2017 à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine). 

Les travaux prévus pour durer 28 mois

Le Théâtre du Châtelet rouvrira en septembre 2019 en ayant retrouvé tout son lustre, grâce à 26,5 millions d'euros d'investissement de la Ville de Paris, propriétaire du lieu, auxquels s'ajouteront 5 millions d'euros de mécénat, a précisé M. Julliard.

Entre-temps, une programmation "hors les murs" verra le jour, avec pour point fort 47 représentations de la production maison de "Singin' in the Rain" au Grand Palais, du 26 novembre 2017 au 10 janvier 2018.

D'autres programmes seront annoncés au printemps, a indiqué M. Choplin. Le directeur du Châtelet a déclaré partir "la paix dans l'âme", avec l'assurance que l'équipe de 143 personnes du théâtre "restera dans les murs et sera employée pour la presque totalité à la programmation et dans les travaux".

M. Julliard a précisé que le théâtre pourrait compter à sa réouverture sur une subvention équivalente à ces dernières années (15,2 millions d'euros en 2015/16, en baisse d'un million d'euros) et qu'il resterait "un lieu majeur de production dans le théâtre musical avec des moyens suffisants pour monter des productions maison".