Slava's SnowShow : rencontre avec le clown inspiré par Tati et Chaplin

Par @Culturebox
Mis à jour le 05/01/2017 à 10H57, publié le 04/01/2017 à 11H57
Le clown russe Slava Polouline a reçu une équipe de France 2 dans son moulin jaune à Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne)

Le clown russe Slava Polouline a reçu une équipe de France 2 dans son moulin jaune à Crécy-la-Chapelle (Seine-et-Marne)

© France2/culturebox

Slava Polouline est tombé dans la peau d'un clown dès sa plus petite enfance. Il a bâti son royaume dans une grande maison au bord de l'eau en Seine-et-Marne, un Moulin Jaune improbable où le clown répète en famille son spectacle phare : le Slava's SnowShow.

Il se définit comme le président de l'académie des fous, mais Slava le clown russe est surtout un concentré de gentillesse et de poésie. Avec son fils Ivan qui joue l'un des indomptables clowns verts du SnowShow, Slava le Russe prépare tous ses spectacles dans un endroit magique niché en Seine-et-Marne.

Le moulin jaune de Crécy-la-Chapelle s'est transformé en refuge pour nez rouges. Sous le chapeau de Slava se cachent les rois de la dérision poétique : Jacques Tati, Charlie Chaplin, Pierre Etaix et bien sûr Le Mime Marceau. 

Reportage : L. Hakim / G. Michel / J. Bignon / J.C Lambard


Havre de paix et de création 

Cette drôle de résidence d'artistes près de Paris est un lieu magique, à la fois poétique, graphique, décalé, imaginé pour un conte russe. Slava Polounine virevolte dans les multiples jardins peuplés d'objets insolites, s'assoit sur une barque jaune en forme de croissant de lune et se souvient de sa rencontre avec le Mime Marceau, "quand il venait en tournée en Russie, je portais ses valises".
Le moulin jaune de Slava Polouline à  Crécy-la-chapelle

Le moulin jaune de Slava Polouline à  Crécy-la-chapelle

© France 2 / Culturebox

Il a baptisé cet endroit l'académie des fous mais c'est aussi ici un lieu de création, une sorte de laboratoire de l'art qui accueille régulièrement d'autres clowns, comme lui. "Faire de la vie un théâtre est le devoir de tout artiste", proclame le maître de cet arche de Noé au milieu de la forêt. 

Clown de père en fils

Slava Polouline est né en 1950 à Novossil, dans l'ex-URSS. Il dit avoir eu le déclic enfant, lorsqu'un film de Charlie Chaplin, le Kid, passe à la télévision. "Je n'ai pas vu la fin, raconte-t-il, parce qu'on a éteint la télévision avant, mais... le lendemain, je savais avec certitude ce que je voulais faire de ma vie", raconte-t-il.

Jeune adulte, il part à Leningrad, aujourd'hui Saint-Petersbourg, suivre des études d'ingénierie. Il abandonne très vite cette fois pour s'adonner à l'art de la pantomime.
Slava Snowshow bis © Emilio Naranjo/(EPA) EFE/Newscom/MaxPPP

Au fil des ans Slava crée un clown, un petit personnage malhabile et touchant, vêtu de rouge et de jaune et de matières improbables. Le fameux Snowshow voit le jour en 1993 et ne cessé d'évoluer. Chaque spectateur qui s'est trouvé un jour pris dans la tourmente du Snowshow ne s'en est toujours pas remis.  
Slava Snowshow © Emilio Naranjo/(EPA) EFE/Newscom/MaxPPP

Poète, rêveur, étourdi ? Que l'on ne s'y méprenne pas, car sous ses airs de dilettante, Slava est un travailleur acharné. Dans sa petite communauté, tout le monde est logé à la même enseigne. La troupe de Slava est une famille, la sienne. Une troupe familiale et artisanale où l'on reprise soi-même son costume. 

La prochaine séance du Slava's Snowshow se tiendra à l'Espace Malraux de Chambéry du 15 au 19 février 2017