Le Cirque du Soleil bientôt racheté par des groupes américains et chinois

Par @Culturebox
Publié le 16/04/2015 à 10H22
Le Cirque du Soleil, janvier 2015

Le Cirque du Soleil, janvier 2015

© Alastair Muir/REX/REX/SIPA

La cession du Cirque du Soleil, groupe canadien de divertissement, est sur le point d'être finalisée au groupe de capital risque américain TPG Capital et à un fonds d'investissements chinois, selon l'édition en ligne du journal Globe and Mail mercredi.

Prétentions financières à la baisse

Le quotidien Globe and Mail souligne que M. Laliberté "a accepté les termes préliminaires de l'offre d'achat" par TPG Capital et de son partenaire minoritaire, le Chinois Fosum Capital. Dès l'été dernier, le Québécois Guy Laliberté, qui a fondé cette célèbre troupe en 1984 et en détient toujours 90% du capital, avait fait part de son intention de s'adosser à "un partenaire stratégique", avait indiqué fin mars une porte-parole du Cirque du Soleil.

En raison des difficultés financières de la société, le propriétaire aurait revu à la baisse ses prétentions et le prix de cession pourrait ne pas atteindre les 2 milliards de dollars qu'il en attendait, selon le journal. Fin mars, le gouvernement du Québec avait manifesté son inquiétude quant à la perspective de la vente du Cirque du Soleil à des investisseurs étrangers.

Aussi, TPG Capital offrirait une position minoritaire à la Caisse de Dépôt et de Placement du Québec, le bras armé de la province francophone pour les investissements. Guy Laliberté devrait également garder une participation de 10% dans la société et un de ses proches, l'homme d'affaires montréalais Mitch Garber, a été approché pour entrer au conseil d'administration du Cirque du Soleil et en devenir le président, selon le Globe and Mail.

4000 salariés dans le monde

Le Cirque dispose de huit spectacles permanents à Las Vegas et ses 1.300 artistes sont toute l'année en tournée de l'Europe à l'Australie. Pour la première fois de son histoire, le Cirque du Soleil n'avait pas dégagé de bénéfices en 2012 et avait dû licencier massivement. Il emploie 4.000 personnes dans le monde, contre 5.000 il y a quatre ans.

Le groupe TPG Capital a sous gestion des actifs de 67 milliards de dollars avec des participations importantes en Chine et dans d'autres pays d'Asie.