Bartabas sublime "Le Centaure et l'animal"

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 13H39, publié le 19/12/2010 à 12H20
Bartabas sublime "Le Centaure et l'animal"

Bartabas sublime "Le Centaure et l'animal"

© Culturebox

Jusqu'au 23 décembre 2010, Bartabas investit avec quatre de ses montures, le Théâtre de Chaillot à Paris. Le créateur de la compagnie Zingaro livre un spectacle envoûtant et intimiste, bien différent du théâtre équestre dont il est l'initiateur. Dans "Le Centaure et l'animal", ses chevaux danseurs dialoguent avec un chorégraphe de butô, le Japonais Ko Murobushi. Ensemble, ils exécutent une "danse des ténèbres" dans laquelle la frontière entre l'homme et l'animal disparaît.

La figure mythologique du Centaure est traditionnellement représentée par un corps de cheval et un buste d'homme. Dans le spectacle de Bartabas, l'homme et l'animal se mélangent pleinement et ne font qu'un, le centaure prenant parfois, au hasard de magnifiques tableaux visuels, la tête du cheval et le corps de l'homme. Le metteur en scène a ainsi voulu montrer la part d'animalité de l'homme et la troublante intelligence des équidés. Dans la présentation de ce spectacle, José Montalvo, le directeur de Chaillot, cite le philosophe Georges Bataille qui estime que l'invention de l'art " marque le passage de l'animal à l'homme ". Cette question est au coeur du "Centaure et l'animal", un spectacle qui est aussi une occasion rare de découvrir le travail du chorégraphe Ko Murobushi, l'un des meilleurs spécialistes au Japon de la danse dans l'esprit du Butô.

A voir aussi sur Culturebox :
- Symphonie équestre à cheval sur la musique au Zénith
- Wild, le spectacle équestre de Karine Saporta dans le Calvados
- La féérie du spectacle équestre "Un prince russe à Chantilly