Arthur Nauzyciel nommé à la tête du Théâtre National de Bretagne entend "défendre un théâtre ouvert sur le monde"

Par @Culturebox
Publié le 09/07/2016 à 11H39
Le metteur en scène Arthur Nauzyciel en 2012 à Avignon

Le metteur en scène Arthur Nauzyciel en 2012 à Avignon

© BORIS HORVAT / AFP

Le metteur en scène et comédien Arthur Nauzyciel prendra, à partir du 1er janvier prochain, la direction du Théâtre National de Bretagne (TNB), a-t-on appris vendredi soir auprès du ministère de la Culture.

"Audrey Azoulay, ministre de la Culture et de la Communication, en plein accord avec Nathalie Appéré, maire de Rennes, a donné son agrément à la nomination d'Arthur Nauzyciel à la direction du Théâtre National de Bretagne (TNB), centre européen théâtral et chorégraphique, centre dramatique national assimilé", indique le ministère dans un communiqué.

Arthur Nauzyciel dirige depuis 2007 le centre dramatique national d'Orléans. Il succédera à François Le Pillouër, à la tête du TNB depuis plus de 20 ans, auquel la ministre a rendu hommage pour "son travail et son engagement. Il a su porter haut l'ambition européenne du Théâtre National de Bretagne".

"Défendre un théâtre d'art ouvert sur le monde"

Dans le projet artistique proposé pour le TNB, Arthur Nauzyciel, né en 1967, propose "de défendre un théâtre d'art ouvert sur le monde, questionnant les enjeux de la société contemporaine dans toute sa diversité". "Il s'entourera d'artistes Vincent Macaigne, Julie Duclos, Adèle Haenel, de chorégraphes, notamment Sidi Larbi Cherkaoui, d'écrivains et de musiciens", précise le communiqué.

Parmi les candidats dont le nom circulait pour prendre la tête de cette structure, figurait notamment le metteur en scène Thomas Jolly, lui-même issu de l'école du TNB et très présent cet été au festival d'Avignon.