Résultats de la vente Fabius et histoire d'une dynastie d'antiquaires.

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 09/11/2011 à 10H08
  • Eléphant de Antoine Louis Barye: 1832.
  • Jean Baptiste Carpeaux : la jeune fille à la coquille .1873.
Précédent Suivant
Précédent Suivant
  • Eléphant de Antoine Louis Barye: 1832.
    Ce bronze haut de 25 cm résume bien l' art animalier de Barye :force,mouvement et grâce. © DR
  • Jean Baptiste Carpeaux : la jeune fille à la coquille .1873.
    Ce marbre  haut de 96 cm montre toute la grâce , la sensualité et le savoir faire de Carpeaux . © DR

Les collections de la maison d' Antiquité Fabius ont été vendues aux enchères chez Sotheby's et Piasa : résultats des ventes de plusieurs objets significatifs et histoire d'une famille d'antiquaires pragmatiques et intuitifs.

Emmanuel Fabius : un commerçant visionaire .

De la III République au XXI siècle , la famille Fabius va vendre et faire connaître l' art du XIX sièble. Tout commence, des le XIXe siècle, avec Emmanuel fabius, ce tailleur spécialisé dans les châles pour dames voit arriver d'un très mauvais oeil la concurence des grands magasins. Il est installé rue de Provence, un quartier extêmement dynamique de la capitale. Il décide de changer de cap et oriente son commerce vers "les bronzs,curiosité, antiquité ". L'histoire de la famille Fabius bascule .

Elie Fabius : Un marchand dynamique et habile :

Elie Fabius est le fils d'Emmannuel, à sa mort il va consolider et dynamiser le petit commerce d'antiquités. Les autres antiquaires boudent le mobilier et les objets Empire, il va en acheter en grande quantité. Comprenant qu' il n'a pas les moyens d'acquérir les belles pièces du XVIII, il se replie sur le XIX. Cela deviendra la "marque de fabrique " de la maison Fabius. La clientèle afflue et Elie Fabius se spécialise de plus en plus dans la sculpture du XIX comme en témoigne cet éléphant d' Antoine Louis Barye adjugé 756750 euros.

Ce bronze haut de 25 cm résume bien l' art animalier de Barye :force,mouvement et grâce.

Ce bronze haut de 25 cm résume bien l' art animalier de Barye :force,mouvement et grâce.

© DR

Ou une paire de sculptures de Carpeaux dont " La jeune fille à la coquille" vendue 936750 euros  

Ce marbre  haut de 96 cm montre toute la grâce , la sensualité et le savoir faire de Carpeaux .

Ce marbre  haut de 96 cm montre toute la grâce , la sensualité et le savoir faire de Carpeaux .

© DR
  

Les"Frères Fabius" et l'expert François":

En 1937 André, Pierre et Fernand fondent la société "Fabius Frères" et s'installent au 152 bouilevard Haussmann. François Fabius s'impose comme un des plus éminents spécialistes de la sculpture de Barye. Connu pour sa cordialité et reconnu pour son savoir artistique, il développe l'affaire familiale mais il meurt en 2006. Sa femme Armelle reprend l'entreprise, ses objets comme cette magnifique paire de vases en procelaine de Sèvres peint par Jean François Robert et adjugé 983150 euros.

Deux vases d' une hauteur  de 66 cm , le premier figure l' Empereur les coteaux de Meudon .

Deux vases d' une hauteur  de 66 cm , le premier figure l' Empereur les coteaux de Meudon .

© DR

Il y a également des toiles comme ce tableau de Jean Béraud intitulé "A la salle Graffard", vendu 420750 euros.

Jean Béraud "A la salle Graffard".1884.

Jean Béraud "A la salle Graffard".1884.

© DR

Aujourd' hui Armelle Fabius s'est résolu à vendre les collections en salles aux enchères et à écrire le mot fin à la longue histoire de la dynastie des antiquaires Fabius, qui auront fortement contribués à faire connaître en France et aux Etas Unis l'art animalier de Barye.

http://www.sothebys.com/fr/inside/locations-worldwide/paris/overview.html