Vols de boîtes aux lettres : la Royal Mail se mobilise

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 03/08/2015 à 09H22
Les célèbres boîtes aux lettres britanniques sont visées par de nombreux vols

Les célèbres boîtes aux lettres britanniques sont visées par de nombreux vols

© Gill Allen / REX / SIPA

La poste britannique a décidé d'employer les grands moyens pour faire face aux vols de ses boîtes aux lettres emblématiques en fonte rouge, qui se multiplient en raison de la valeur du métal et de leur valeur patrimoniale. Royal Mail envisage un système de marquage pour pouvoir les retrouver.

200 de ces célèbres boîtes aux lettres rouges introduites au XIXe siècle sont volées chaque année, selon Letter Box Study Group, une association spécialisée dans l'étude de ce qui est devenu un élément du  patrimoine culturel britannique.
 
Royal Mail évoque elle une centaine de vols en moyenne par an, sur les  115.500 boîtes disséminées à travers le pays, mais n'en estime pas moins qu'il s'agit d'une "menace significative", en particulier dans "les localité rurales isolées" qui mérite qu'on riposte avec les  techniques de pointe. Les boîtes vont donc être marquées afin qu'on puisse retrouver leur trace.

Un marquage biologique ou électronique       

"Nous avons une équipe interne de sécurité chez Royal Mail qui travaille à des systèmes de marquage biologiques ou électroniques", a déclaré une  porte-parole à l'AFP.
              
Selon Robert Cole, de la Letter Box Study Group, les motivations des voleurs sont de trois ordres. "Certaines personnes veulent récupérer le métal, d'autres sont intéressées par leur contenu et d'autres encore connaissent la valeur culturelle de ces boîtes", a-t-il dit à l'AFP.
              
Outre la hausse du prix des métaux, la décision de Royal Mail de cesser de mettre en vente ses vieilles boîtes aux lettres en 2003, réduisant l'offre disponible et faisant grimper les prix, peut expliquer la multiplication des vols.

6000 livres pour une "post box" rouge            

Une recherche sur des sites de vente en ligne montre que les acheteurs sont prêts à débourser jusqu'à 6.000 livres (8.500 euros) pour certaines de ces boîtes aux lettres dont il existe quelque 800 variantes.
 
La célèbre "post box" rouge a été introduite au Royaume-Uni après 1840 par le romancier Anthony Trollope (1815-1882) qui était aussi responsable de la poste, rapporte le Guardian. Mais les premières boîtes fermées installées dans l'espace public l'ont été en France, au milieu du XVIIe, ajoute le quotidien britannique.