Au cœur de Palmyre, la cité millénaire dévastée par la guerre

Par @Culturebox
Mis à jour le 15/03/2017 à 18H58, publié le 15/03/2017 à 18H30
Dans Palmyre en partie dévastée 

Dans Palmyre en partie dévastée 

© France3/culturebox

Reprise au groupe Islamique depuis peu, la ville de Palmyre en Syrie, inscrite au Patrimoine mondial de l'humanité, a été largement détruite par la guerre. Les trésors de la cité antique, comme le théâtre romain, ont été vandalisés. Franck Genauzeau et Giulla Massina de France 2 n'étaient pas retournés à Palmyre depuis un an. Ils ont ont pu constater l'ampleur des dégâts.

Si tout n'a pas été détruit, la cité magique et millénaire a néanmoins changé de visage en un an. La façade du théâtre antique a été détruite à coups d'explosifs. Les djihadistes l'utilisaient pour organiser des exécutions publiques lors de leur première occupation de Palmyre, entre mai 2015 et mai 2016. Aujourd'hui, 12 des 16 colonnes du tétrapyle, un monument de la fin du IIIe siècle, ont été détruites. Il en reste 4 debout et très abimées par les éclats de balle.

Reportage : Franck Genauzeau - G. Messima 
Le groupe islamique a été chassé de Palmyre en mars 2016 par l'armée syrienne, épaulée par les forces russes. Un concert avait été donné par un ensemble symphonique dirigé par Valéri Guerguiev.  Mais en décembre 2016, les djihadistes se sont à nouveau emparés de la cité antique et ont commis d'autres destructions. Un nouveau coup porté contre le patrimoine culturel syrien. Le 2 mars 2017, l'armée de Bachar Al-Assad aidée des Russes a fini par reprendre la ville de Palmyre.
 

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !