Verdun sur les Champs-Elysées : 300 jours de combat résumés en une carte

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 24/02/2016 à 11H53
La carte de 80 mètres carré expliquant la bataille de Verdun

La carte de 80 mètres carré expliquant la bataille de Verdun

© France3/Culturebox

Paris commémore les 100 ans de la guerre la plus sanglante de l’Histoire de France sur les Champs-Elysées. Du 22 février au 31 mars 2016, les passants pourront découvrir des photos et une carte géante déployée au sol, retraçant les différentes étapes de cette terrible bataille, grâce à l'exposition "Verdun-Champs-Elysées, un siècle pour la Paix, 1916-2016".

L’exposition "Verdun-Champs-Elysées, un siècle pour la Paix, 1916-2016" propose au public de découvrir la Guerre de 14-18 sous un autre angle. Organisée par l’association "Arts, Découvertes et Citoyenneté", ainsi que par le département de la Meuse, cet évènement a pour but de rassembler le public autour de la mémoire des soldats morts pour la France. 
 

Reportage : V. Ponsy / F. Askienazy / P. Guennegan / G. Guillot 


40 photographies de Michael St. Maur Shiel sont exposées. Pendant six ans, cet artiste a arpenté les anciens terrains de combat : "Quand vous vous trouvez sur un champ de bataille, vous n’avez pas le bon point de vue parce que vous êtes debout. Les soldats étaient couchés, c’est pourquoi toutes mes photos sont prises au raz du sol. De plus, je prends les photos tôt le matin car c’est le moment où les soldats étaient tirés de leur sommeil et prêts à l’attaque", explique le photographe. 

Une carte géante pour mesurer l'ampleur de la bataille 

"Ce n’est pas forcément facile en regardant un livre ou une émission. Une carte nous permet de mieux comprendre comment se sont déroulés les échanges entre les Allemands et les Français", affirme un visiteur. 

Cette carte comporte les lieux de mémoire et les vestiges militaires tels que les villages détruits. Avec de nombreux ateliers numériques tels que la 3D, les spectateurs peuvent s’immerger sur le champ de bataille comme si ces derniers étaient de vrais soldats...