Une souscription pour restaurer la Croix de Lorraine

Par @Culturebox
Mis à jour le 06/12/2016 à 06H30, publié le 08/11/2013 à 15H55
La croix de Lorraine à Colombey-Les-Deux-Eglises

La croix de Lorraine à Colombey-Les-Deux-Eglises

© ANTOINE LORGNIER / ONLY FRANCE

La fondation Charles de Gaulle a annoncé vendredi le lancement d'une souscription nationale pour restaurer la Croix de Lorraine à Colombey-les-Deux-Eglises qui célèbrera samedi le 43e anniversaire de la mort du général.

"Nous avons besoin de 360.000 euros pour effectuer des travaux de restauration de la Croix de Lorraine qui subit les outrages du temps", a expliqué le général François Kessler, directeur général de la fondation Charles de Gaulle.

Des morceaux arrachés en guise de souvenirs
Selon lui, les joints tenant les plaques de bronze qui habille la croix de 950 tonnes "se délitent quelque peu d'autant que des visiteurs en arrachent régulièrement des morceaux en guise de souvenirs". La collecte de fonds portée conjointement par la fondation Charles de Gaulle et la fondation du Patrimoine s'adresse aux collectivités locales, aux entreprises, aux associations et aux particuliers. Les dons en ligne sont recueillis à l'adresse : www.fondation-patrimoine.org/don-croixdelorainne.

La Croix inaugurée en juin 1972
Les travaux qui devraient commencer début avril pour un durée d'un mois porteront également sur le réaménagement des abords de la Croix de Lorraine qui accueille près de 100.000 visiteurs par an. La croix revêtue d'un parement en granit rose de Perros-Guirec et haute de 43,50 mètres, dont la construction a été financée grâce à une souscription nationale, avait été inaugurée par le président Georges Pompidou le 18 juin 1972, près d'un an et demi après la mort du général.

Dans l'année suivant son inauguration, plus d'1,2 million de personnes ont visité le monument dont l'édification avait été souhaitée par le général de Gaulle en sa mémoire."Après ma mort, on dressera une grande croix de Lorraine sur la plus haute colline, derrière ma maison. Et comme il n'y a personne par là, personne ne la verra. Elle incitera les lapins à la Résistance", avait écrit de Gaulle en 1969.